Hier mardi 03 Avril, Nasim Aghdam, une femme âgée de 37 ans, a attaqué le siège de YouTube [VIDEO] armée, blessant trois personnes. L'une d'elles, principalement visée par les tirs, se trouve toujours dans un état critique. L'assaillante s'est ensuite donnée la mort. Fervente utilisatrice du site gratuit de vidéos en ligne, elle lui reprochait d'avoir modifié sa politique de rémunération en Février dernier, entraînant alors pour elle un manque à gagner important.

Pire, selon ses proches, Nasim Aghdam s'était mise à ressentir une profonde haine envers Youtube depuis que certaines de ses vidéos avaient été censurées. Les thèmes abordés n'étaient pourtant pas d'ordre religieux.

La vidéaste amatrice profitait par exemple de sa communauté de plusieurs milliers de membres pour faire passer des messages, notamment contre la maltraitance animale. Des vidéos particulièrement violentes ont donc été diffusées, accessibles à tous. YouTube aurait donc pris la décision de les retirer de son site dans un souci de protection des plus jeunes et des plus fragiles.

Adepte de la cuisine végétarienne, elle proposait parallèlement des recettes à sa communauté, mais également des vidéos sportives. Fan de fitness, elle n'hésitait pas à livrer des conseils en faisant des démonstrations. Mais l'une de ces publications a été restreinte par YouTube, et son accès n'a été réservé qu'à un public adulte : "Il n'y a rien de sexuel (...) cette vidéo était en train de devenir célèbre et de récolter de très nombreuses vues, donc YouTube a décidé d'en restreindre l'audience", déplorait-elle.

Excédée, Nasim Aghdam aurait ensuite décidé de se rendre elle-même dans les locaux du site pour se venger...