Donald Trump veut encore faire parler de lui sur la scène internationale. Après avoir échangé des mots forts avec le dictateur nord-coréen il y a de cela quelques mois, le président des Etats-Unis a par la suite soutenu la tenue d'un sommet entre lui et son homologue de la péninsule coréenne.

Après la rencontre historique entre les deux hommes le 12 Juin dernier, Donald Trump n'en finit plus de parler de cette rencontre comme ayant été l'occasion pour lui de "largement résoudre" le problème nord-coréen. Un nouveau message fort de celui qui, à la veille de son contact avec Kim Jong-Un [VIDEO], avait décidé de retirer sa signature de l'accord du G7, suite à des paroles déplacées de Justin Trudeau.

Trump veut encore rester sur le devant de la scène

Le président américain, craint par ses ennemis mais également par ses alliés suite à ses nouveaux choix concernant les taxes sur l'acier et l'aluminium, bombe le torse dans ce dossier extrêmement sensible. Vendredi dernier, Donald Trump a affirmé avoir "largement résolu" le problème du nucléaire, clamant au passage sa très bonne entente avec le dictateur nord-coréen. Après les nombreux épisodes de discordes et de craintes de guerre mondiale, cette rencontre à Singapour aura été l'occasion pour le chef de la Maison Blanche de redorer son blason.

Un numéro direct a même été fourni à Kim Jong-Un, comme l'a affirmé Trump lors d'une interview dans les jardins du palais présidentiel. Les critiques de la presse, suite à l'accord passé entre les deux hommes, n'ont pas suffi à déstabiliser le président, qui prépare depuis plusieurs mois les élections de mi-mandat, qui se tiendront en Novembre prochain.

Top vidéos du jour

L'électorat de Trump en attente

Depuis son élection à la tête des USA, Donald Trump [VIDEO] n'a pas véritablement fait de cadeaux à ses adversaires. Accordant une très grande importance à son programme, le président américain a profité de chaque possibilité à sa portée pour décomposer les projets mis en place par Barack Obama au cours de ses huit années à la tête du pays.

Avec le dossier nord-coréen, Trump affiche une fois encore son "talent" de la négociation. Cette conclusion positive va grandement le favoriser en Novembre 2020, date où auront lieu les prochaines élections présidentielles. D'autres réunions entre ces deux dirigeants devraient avoir lieu dans les semaines et les mois à venir, afin de favoriser un dialogue constant entre l'Amérique et l'Asie.