Le sommet de Singapour, qui a permis ce mardi une rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un [VIDEO], les présidents ennemis des Etats-Unis et de la Corée du Nord, s'est conclu par la signature d'un accord prévoyant la "dénucléarisation complète de la péninsule coréenne". Le court texte signale également que les troupes américaines cesseront leurs exercices militaires communs avec la Corée du Sud. Cette dernière décision a d'ailleurs fortement surpris le gouvernement de Séoul, qui a déclaré ne pas avoir été prévenu de cette annonce.

De l'autre côté du Pacifique, on semble sceptique sur l'issue de la rencontre entre les deux dirigeants.

Un sondage Ipsos a été réalisé à ce sujet pour l'agence de presse Reuters auprès de 1000 citoyens américains (dont 400 démocrates et 400 républicains). 51% d'entre eux soutiennent Donald Trump dans ses décisions sur la question nord-coréenne [VIDEO]. 30% des démocrates sont même d'accord avec lui, une proportion rare aux Etats-Unis, où le clivage entre les deux formations politiques principales est souvent beaucoup plus large.

Mais une ombre plane sur ce tableau, puisque seulement 25% des Américains estiment que les deux pays vont respecter les termes de l'accord signé mardi.