L'Italie accueille la grande majorité des migrants qui arrivent en Europe. C'est la raison pour laquelle le pays a souhaité faire pression sur ses 27 partenaires européens lors du Conseil qui a eu lieu à Bruxelles la nuit du 29 juin. En effet, pour Rome, hors de question d'aborder d'autres sujets sans trouver un accord sur la question migratoire. A 4h30 du matin, Donald Tusk, le président du Conseil européen, a annoncé la bonne nouvelle sur Twitter : "Les dirigeants de l'UE28 ont trouvé un accord sur la migration".

Publicité
Publicité

Alors qu'une polémique a éclaté il y a quelques jours en Italie à cause d'une blague douteuse de Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur, un autre débat est ouvert concernant la relation les migrants et les italiens.

Des migrants devenus indispensables à l'agriculture en Italie

Dans le sud du pays, des migrants ont rejoint les 200 000 réfugiés actuellement hébergés dans des camps. En attendant que leurs dossiers soient étudiés, les nouveaux venus sont des cibles parfaites à l'exploitation des récoltes de fruits et légumes.

Les producteurs agricoles italiens exploitent les migrants dans le sud du pays
Les producteurs agricoles italiens exploitent les migrants dans le sud du pays

En effet, considérés comme de la main-d'oeuvre très bon marché, les migrants travaillent dans des conditions difficiles et sont très peu payés par les producteurs agricoles. Les jeunes italiens étant tous partis en direction des villes, les migrants sont les seuls cueilleurs désormais disponibles.

Lire la suite et regardez la vidéo