Stupeur aux Etats-Unis. Depuis quelques heures, des colis identifiés comme contenant des "engins explosifs" ont été interceptés. Ce matin, l’agence fédérale des services secrets a indiqué que deux engins explosifs avaient été trouvés dans des colis envoyés à l'ancienne secrétaire d'état Hillary Clinton et à l'ancien président américain Barack Obama.

Le communiqué précise que la nature des colis a "immédiatement été identifiée" par le personnel chargé de la vérification du courrier des deux personnalités politiques.

La Maison Blanche a condamné la "tentative d'attaques violentes, récemment intentées envers le Président Obama, le Président Clinton et la Secrétaire d'état Clinton", précisant que les Etats-Unis prendront les actions nécessaires pour "protéger toute personne menacée par ces lâches".

CNN évacué

À seulement quelques heures d'intervalle des révélations matinales, c'est au tour du siège de la chaîne CNN, à New-York, d'être évacué ce mercredi.

La chaîne américaine, située dans le building de la Time Warner, aurait également reçu un "colis suspect", poussant les forces de l'ordre à intervenir et à faire évacuer le bâtiment. La brigade de déminage de la police new-yorkaise était sur place, selon des journalistes de la chaîne.

Selon CNN, l'engin explosif était adressé à "l'ancien directeur de la CIA John Brennan". Ce dernier est désormais un éditorialiste particulièrement critique [VIDEO] de l'actuel Président américain.

Les journalistes Poppy Harlow et Jim Sciutto étaient en pleine émission en direct lorsque la sonnerie d’alarme a retenti, donnant lieu à l’évacuation des locaux.

Les spectateurs de la chaîne d'information en continu ont ainsi assisté à l’interruption en direct de l'émission.

Les services secrets n'ont pour l'instant pas indiqué si les incidents sont liés, où si les colis proviennent de la même personne.

Pour l'heure, le colis "suspect" a été évacué de Manhattan dans un camion blindé, et envoyé dans les locaux du New York Police Department dans le Bronx.

Un cas similaire envoyé à George Soros

Lundi, un engin explosif similaire était retrouvé dans la boîte aux lettre du milliardaire et philanthrope américain George Soros.

Le financier ne se trouvait pas chez lui au moment des faits.

Selon la police, un employé de la résidence avait ouvert le colis, et, voyant qu'il s'agissait d'un colis "suspect", l'avait déposé dans une zone boisée. Les forces de l'ordre avaient par la suite pu faire exploser le colis.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite