La ville de Yaoundé croule sous divers projets d'assainissement, notamment celui du PADY (projet d'assainissement de Yaoundé). Ce projet a initialement été mis sur pied avec la signature du 29 décembre 1999, entre la communauté urbaine et l'État. Celui-ci avait été représenté par le ministère de l'économie et des finances suivant un contrat de ville signé le 26 Mars 2006, entre la communauté urbaine de Yaoundé, et l'État du Cameroun.

Publicité
Publicité

Cela avait donc fait place au PADY. Le 14 novembre 2018, une signature du deuxième contrat de ville de Yaoundé et de la convention d'application du PADY 2 a été effectuée. Cette cérémonie s'est déroulée dans la salle des actes de la communauté urbaine de Yaoundé à l'hôtel de ville.

L'État, à travers le Minhdu (ministère de l'habitat et du développement urbain) a finalement opté pour un accord avec la communauté urbaine de Yaoundé.

Publicité

Il a notamment scellé un contrat de ville en rapport avec les ressources affectées à la gestion des déchets solides et à l'entretien des drains liés au projet PADY 2. Dans ce projet, il sera question d'avoir la maîtrise d'œuvre de l'aménagement des canaux, des études sur les aménagements paysagers et de la prévention des inondations.

Une signature à l'orée d'une nouvelle ère

Le Cameroun qui va accueillir la CAN (coupe d'Afrique des nations de football) 2019, s'investit à 1000% à développer ses infrastructures.

Ce projet facilitera à court terme, l'exécution des mesures d'amélioration et de renforcement de cette planification urbaine. Cette perspective guidée par le Minhdu aura une étroite collaboration avec la communauté urbaine de Yaoundé et les communes d'arrondissement de Yaoundé 1er, 2e, 3e, 4e, 5e, 6, et 7e.

Dans ce libellé, le PADY permettra de pouvoir respecter les engagements pris par l'État dans le contexte de la convention de financement CCC 1308 01 k. Cette convention est relative au bon déroulement du programme PADY 2.

Ce projet va permettre de formaliser les engagements pris entre les deux parties. Parallèlement, les sources de modalités de financement du projet devront être automatiquement identifiées.

Les communes face aux nouveaux défis

Les communes de la ville de Yaoundé seront les actrices de cette mise en place du projet PADY 2. En effet, durant la cérémonie de signature, les différentes conventions ont été prises en compte entre elles.

Publicité

À cet effet, le programme du contrat de ville est manifestement partagé avec le plus grand nombre de ressources nécessaires à son élaboration. Les sources et les modalités de financement seront parallèlement identifiables par les commis de l'État.

Cette deuxième signature de la convention d'application arrive à point nommé dans la structuration des communes de Yaoundé. Les prochaines échéances politiques qui vont se dérouler en 2019 (législatives, municipales et régionales), seront sans doute liées à ces futurs challenges. Ce nouveau partenariat de collaboration entre l'État et les communes va d'avantage réguler la mise en œuvre du dispositif des infrastructures de la ville de Yaoundé.

Publicité

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite