Pour chaque président américain, un mandat n'est guère l'occasion de souffler. Après seulement deux ans d'exercice, il doit en effet se plier au jeu des élections de mi-mandat, les fameux 'midterms'. Un rendez-vous qui permet de renouveler l'ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants, mais aussi un tiers des 100 sièges du Sénat. Autrement dit, une échéance politique à ne surtout pas manquer à deux ans de la prochaine élection présidentielle.

Pour Donald Trump, il s'agit donc d'un vrai test. Depuis plusieurs semaines, le scrutin s'est d'ailleurs transformé en référendum anti ou pro Trump. Et alors que les élections débutent ce mardi, le président américain est en pleine confiance. Lors d'un déplacement, il a lancé que sa présidence se passait si bien qu'au moment où il sera réélu en 2020, son slogan ' Make America Great Again ' sera dépassé puisque les USA seront déjà de retour au sommet.

Trump demeure confiant

' Notre nouveau slogan sera Keep America Great ', a lancé Donald Trump. Malgré cet enthousiasme, le président américain est confronté à la perspective de perdre le contrôle de la Chambre des représentants. Ce serait un coup dur qui l'empêcherait de tenir sa promesse de réduire davantage les impôts et de démanteler les réformes mises en place par Barack Obama en matière de santé.

Les Républicains semblent aujourd'hui les mieux placés pour conserver le Sénat, ce que ne devrait pas manquer de souligner Donald Trump. Mais la perte de la Chambre serait considérée comme un jugement populaire négatif sur sa présidence. Une perte qui ouvrirait également la porte à des enquêtes du Congrès sur les actions de Trump et de ses collaborateurs. Le sujet de la Russie et de sa possible intervention lors des élections présidentielles de 2016 pourrait alors revenir sur la table.

Trump pourrait perdre la Chambre des représentants

Mais Donald Trump semble convaincu de sa victoire et entend bien faire démentir les sondages, comme il l'avait fait en 2016. Actuellement, sa cote est de 39% selon le dernier sondage réalisé par CNN. Lors de son dernier déplacement dans le Missouri, le président américain s'est plaint des critiques dont il fait l'objet et, selon lui, des tactiques adoptées par les médias pour le faire chuter.

Pour les Démocrates, ces 'midterms' sont l'occasion de retrouver des couleurs et de se relancer en vue des élections de 2020. Une échéance pour laquelle ils devront trouver un candidat capable de faire face à Donald Trump.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite