Publicité
Publicité

Donald Trump n'est plus à une annonce surprise près. Le président des États-Unis devrait nommer la porte-parole du département d'État, Heather Nauert, comme nouvelle ambassadrice à l'ONU. Une nomination qui fait polémique aux Etats-Unis. En effet, Heather Nauert est une nouvelle venue relativement inexpérimentée pour occuper l'un des postes les plus en vue de la diplomatie américaine.

L'annonce officielle devrait intervenir ce vendredi, selon les informations de Bloomberg News, reprises par CNN.

Pour Heather Nauert, la folle ascension continue. L'ancienne présentatrice de Fox News était arrivée au Département d'État en 2017. Désormais, elle va donc occuper un poste clé en devenant la voix et le visage des États-Unis au sein des Nations unies, face aux autres pays membres.

Advertisement

Donald Trump opte pour la loyauté plutôt que l'expérience

Pour ce poste clé, Donald Trump [VIDEO] ne semble donc pas tenir compte de l'expérience. Fan de la chaîne Fox News, le président des États-Unis mise avant tout sur la loyauté de Nauert envers la Maison Blanche. Trump a sans doute en tête le caractère de Nikki Haley, qui avait suscité quelques frictions par le passé avec son administration. Cette fois, un représentant « plus lisse » devrait permettre d'éviter les tensions.

Malgré sa grande expérience en télévision, Heather Nauert fait l'objet d'un scepticisme certain. Depuis plusieurs jours, ses collègues et anciens collègues multiplient les interventions dans les médias américains afin de se demander si elle sera prête et équipée afin de négocier dans les coulisses de l'ONU, un emploi qui demande des qualités, certes, mais aussi de l'expérience des relations internationales.

Advertisement

Un choix vivement critiqué

Donald Trump est d'ailleurs vivement critiqué pour avoir privilégié la loyauté au détriment de l'expérience. Les Démocrates ont tancé le président américain, mais aussi Heather Nauert, un choix qu'ils jugent catastrophique. Une opposition qui ne devrait pas empêcher Donald Trump [VIDEO] de valider ce choix ce vendredi, permettant à l'ancienne présentatrice d'accéder à ce poste prestigieux.

D'autant que les enjeux majeurs ne manquent pas pour la future ambassadrice des États-Unis à l'ONU : changements climatiques, programme nucléaire de la Corée du Nord, famine au Yémen, accord nucléaire avec l'Iran mais aussi tensions avec la Russie et l'Union européenne. Autant dire que Heather Nauert devrait vivre des premières semaines de travail très chargées du côté des Nations unies.