Le Procivis (Programme d'appui à la citoyenneté active au Cameroun) est actuellement sur le terrain pour informer les potentiels candidats sur les objectifs généraux et les résultats escomptés de l’appel à propositions au Cameroun. Ce programme consiste également à informer ces potentiels candidats sur les lignes directrices de l’appel à propositions et les différentes procédures à suivre. Ils sont mis sur pied afin de soumettre une proposition et de répondre ou d'anticiper à toute demande ou certains candidats pourront percevoir leurs attentes lors de la lecture des lignes directrices de cet appel.

En second recours, elles servent à soutenir les initiatives de la société civile qui concourent à la mise en œuvre nécessaire et efficace des politiques publiques. Dans cette déflagration systémique, il a également recours à l’amélioration de l’accès des citoyens aux services d’Etat Civil et à leur application dans les 10 régions du pays. S'étendant sur une coopération du Cameroun et de l'UE (Union Européenne), le Procivis a accueilli 134 participants à Yaoundé le 18 févier 2018 à la Chambre de Commerce.

Orienté sur l'appel à propositions N 4/AP/PROCIVIS/2019, elle avait une session de formation à l'intention des OSC (organisations de la société civile) de 2e, 3e et 4e niveau de la région du Centre. Le Procivis travaille de commun accord avec le BUNEC (Bureau national de l'Etat civil) et le CNDHL (appui technique de la commission nationale des Droits de l'Homme).

Une initiative nécessaire du Procivis

Le montant mis à disposition pour cet appel à proposition est de 800.000.000 de FCFA.

Le montant indicatif du lot 1 est de 300.000.000 de FCFA, et celui indicatif du lot 2 est de 500.000.000 de FCFA. Concernant la durée des subventions, on a le lot 1, avec la composante de la Société Civile avec pour cible les réseaux d'OSC, avec un montant minimum de 27 500.000 de FCFA et un montant maximum de 30 000.000 de FCFA.

Le lot 2 a une composante Etat Civil avec pour cible les OSC pour un montant minimum de 22 500.000 de FCFA, et un montant maximum de 25 000.000 de FCFA.

En outre, les pourcentages minimum et maximum varient selon les coûts éligibles de l'action. Il va s'agir au minimum de 70% du total des coûts éligibles de l'action et au maximum de 95% du total des coûts éligibles de l'action. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 25 mars 2019 à 15h.

Le Cameroun s'arrime aux objectifs structurants de l'Etat Civil

Dans ses objectifs, le Procivis veut renforcer l’implication et les capacités d’action des réseaux d’OSC dans le suivi et la mise en œuvre des politiques publiques.

Ceux-ci sont néanmoins relatifs à l’amélioration de l’environnement institutionnel et juridique des OSC, à la consolidation de l’Etat de droit et la préservation de la paix. Dans une optique de structuration systémique, il vise l’amélioration des politiques d’accès aux services de base, et de développement économique local inclusif. Par ailleurs, il rallie également une meilleure gestion des ressources naturelles et foncières.

Comme objectif afférent, il soutient les initiatives des OSC tout en favorisant la pleine reconnaissance aux personnes via leur statut de citoyens disposant de tous les droits civils et politiques.

Ceci dans un encadrement pour un meilleur accès aux documents d’Etat Civil. Toutefois, pour les enfants en cours de scolarisation n'ayant pas d'actes de naissance, le programme propose de remédier à cela.

Il intègre simultanément des directives concernant les populations des zones défavorisées (rurales ou en conflit), et les populations autochtones qui vivent dans des situations difficiles. Le reclassement des femmes, surtout des jeunes mères est une nécessité pour le Procivis. Cependant, les personnels et les autorités travaillant en connexion avec le système d’Etat Civil les victimes de discriminations liées aux Droits de l’Homme et aux libertés publiques sont parallèlement inclus dans les activités du Procivis.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite