Les propriétaires d'Animaux de compagnie en sont complétement gagas. En effet, un grand nombre d'entre eux consacrent une budget de plus en plus important pour leur faire plaisir. Egalement, il n'est pas rare du tout de voir fleurir sur les réseaux sociaux une multitude de photos de chats, de chiens ou encore de lapins. Selon une étude publiée par le Télégraph, poster une photo de soi avec son chat sur Instagram ou Facebook peut avoir de lourdes conséquences.

De plus en plus d'hackers ont accès aux informations.

Le nom de son chat comme mot de passe

Lorsque l'on se connecte à son ordinateur ou un réseau social on utilise un mot de passe préférentiel. Ces derniers sont généralement une date de naissance, un lieu, le nom de jeune fille de sa mère ou encore le prénom de son chat. Ainsi, lorsque une photo est publiée, les Hashtags postés révèlent des informations qui peuvent être dangeureuses. En effet, on y retrouve souvent le nom du chat qui peut être utilisé par des hackers.

Egalement, même si le nom de l'animal de compagnie n'est pas le mot de passe principal pour accéder à des informations confidentielles il peut être une seconde option. Généralement, dans les questions de sécurité il est souvent suggéré : quel est le nom de votre animal de compagnie ?

87% des sondés ont déjà divulgué des informations personnelles

Le sondage a été mené par One Poll, qui a interrogé plus de 2000 personnes et a révélé que 40% des moins de 25 ans sont influencés par les publications des célébrités et que 78% avouent ne pas savoir comment protéger leurs informations personnelles. L'influence des célébrités ou personnages public n'est pas toujours bonne pour leurs followers.

L'exemple le plus marquant est la chanteuse Taylor Swift, qui compte près de 120 millions de fans sur Instagram et qui n'hésite pas à publier des photos de ses chats dont on connait désormais les noms : Meredith, Olivia et Benjamin. L'autre mauvais exemple est Kylie Jenner et ses deux chiens : Norman et Bambi qui ont aujourd'hui leur propre compte Instagram.

Selon cette étude, une personne sur 10 avoue avoir déjà partagé le nom de son animal de compagnie sur les réseaux sociaux. Sans le savoir l'information a pu être subtilisée par des personnes mal attentionnées qui pourraient en faire mauvais usage prochainement.

Egalement, sur les 2000 personnes sondées, 87% d'entre elles avouent avoir déjà publié des informations confidentielles sur les réseaux sociaux.

Selon les experts en il est primordial de ne jamais divulger le nom de son animal de compagnie sur les réseaux sociaux. Cela évitera bien des problèmes et des mauvaises surprises. Pour les maitres qui souhaitent publier des photos de leurs chats il suffit de faire attention aux informations postées.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite