Il est 8h ce 14 septembre 2019, lorsque les étudiants et les responsables de cet événement mondial commencent à arriver au lieu dit Djeuga palace de Yaoundé. Certains ont la mine pensive alors que d'autres exultent de pouvoir en finir avec ce dernier passage oral prévu ce jour. Il s'agit bien du dernier examen de la 4e édition "Seeds For The Future" organisée par l'entreprise Huawei. Rappelons que le 11 septembre 2019, HUAWEI Cameroun a lancé examen écrit de la 4eme session de "Seeds For The Future".

Cela s'est passsé au campus Art Numérique et Humanité de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de UY1 (Université de Yaoundé 1).

A cet effet, 46 étudiants camerounais sélectionnés par quatre universités du pays ont notamment souscrit à l'édition HUAWEI ICT Académie. Dans ce chronogramme les établissements supérieurs en lice étaient : SUPPTIC (l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication), l'Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé, l'Institut Universitaire de la Côte et l'Université de Douala.

Sur ces 46 étudiants, 10 seront choisis pour aller au pays de "l'empire du milieu" se former et revenir mettre en exergue leur apprentissage au Cameroun et même en Afrique. Dans l'entreprise Huawei, l'essentiel pour ces professionels du digital et de l'information, est de créer des opportunités dans le domaine de l’éducation. Elle sous-tend éventuellement à pouvoir soutenir et à promouvoir les multiples talents qui plus tard seront des acteurs et des leaders de demain.

Seeds For The Future pour une avancée progressive

Ce projet novateur et structurel s’inscrit indubitablement dans le planning de « L’accord de partenariat stratégique dans le domaine des TIC ».

L'accord a été signé entre le Cameroun et HUAWEI à Beijing en septembre 2018. Cela s'est déroulé pendant la visite de Paul Biya en Chine.

Cette collaboration vise un secteur opérationnel pour la formation des jeunes camerounais, avec un objectif de pouvoir contribuer à la formation des étudiants à l’économie du numérique à travers les TIC. Ceux-ci constituent majoritairement un des leviers indispensables pour l’émergence du Cameroun horizons 2035. Huawei donne ainsi l’opportunité aux 10 jeunes qui seront sélectionnés de découvrir la langue et la civilisation chinoise au sein de la Beijing Language and Culture University (BLCU) à Pékin.

L'accord parfait entre la Chine et le Cameroun

En second recours, ce voyage va permettre aux apprenants de s'imprégner professionnellement dans l’économie numérique au Campus Huawei à Shenzhen. Ils vont ainsi rencontrer et échanger avec des experts présents en Chine et ceux venus de l'international. Cette édition de 2019 sera renouvellée chaque année jusqu'à la fin de ce projet qui est à caractère mondial. Cela va également permettre d'aumenter l'effectif des différents étudiants qui participeront à ces sessions de formation des TIC dans le projet « Seeds For the Future ».

En outre, l'intérêt de cette formation tient à familiariser les Lauréats aux TIC et de les pousser à être concrets dans leur domaine de compétence. Les 10 étudiants ayant reçu la certification de "Huawei Certified ICT Associate (HCIA)" auprès de HUAWEI ICT académique à SUPPTIC vont passer à l’entretien final pour avoir les 10 billets d’avions pour la Chine. Le voyage est prévu pour le 18 octobre 2019.

Depuis 2008, près de 3500 étudiants venant de 100 pays et de 250 universités ont rejoint le programme "Seeds for the future" et ont tous bénéficié d'un voyage au pays de "l'empire du milieu".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite