La ville de Bafoussam vient d'ébranler tout le Cameroun avec une catastrophe naturelle sans pareille. Il s'agit de celle survenue au quartier Gouache 4 bloc 6, dans l'arrondissement de Bafoussam IIIe dans la région de l'Ouest du Cameroun. Les événements se sont produits aux environs de 22h dans la nuit du 28 octobre au 29 octobre 2019.

Les habitants de cette agglomération ont été surpris par cet enchevêtrement vaseux dû aux effets de l'érosion qui a par la suite entraîné un éboulement de terrain dévastateur.

Dès cet instant, les chiffres de sinistrés ont commencé à défrayer la Toile allant même jusqu'au chiffre de 60 victimes. Les autorités alertées ont aussitôt mis le pied sur l'étrier pour venir en aide aux populations sinistrées. Le Chef de l'État Paul Biya s'est aussitôt exprimé sur les réseaux sociaux (Twitter). "J'ai appris avec émoi le décès de plusieurs compatriotes, suite à un éboulement de terrain survenu au quartier Gouache 4 à Bafoussam. Je tiens en cette dramatique circonstance, à adresser aux familles des victimes, mes sincères condoléances".

Le Ministre de l'Administration Territoriale (Minat) Paul Atanga Nji, le Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain (Minhdu) Célestine Ketcha Courtès, et celui de la Décentralisation (Minddevel) Elanga Obam ont tous fait le déplacement.

L'Etat prend ses responsabilités

Le Minhdu a d'ailleurs fait un communiqué à cet effet. Une réunion de crise est convoquée le mercredi 30 octobre 2019 à 14h aux services du gouverneur.

Elle sera présidée par le Minat, le Minhdu et le gouverneur de la région de l'Ouest. Cette assise a pour objectif de pouvoir arrêter des mesures urgentes à prendre pour l'aménagement de la zone sinistrée. Entre autres mesures, il sera question d'examiner les voies et moyens nécessaires pour faire respecter les prescriptions d'urbanisme et les règles de construction édictées pour cette zone. Dans un autre préalable, il s'agira d'établir un plan d'urbanisme de la ville de Bafoussam et un plan d'occupation des sols de la commune d'arrondissement de Bafoussam 3e.

Des dispositions prises pour éviter un autre désastre à Bafoussam

Afin de ne point engendrer pareilles situations à l'avenir, la réunion de crise convoquée à cet effet a un objectif précis : celui de prévenir les populations environnantes sur les risques. Cependant, selon les statistiques reçues par le Minat, les victimes se chiffreraient au nombre de 42 morts. Le Minat a fait état de 6 hommes, 10 femmes (dont 4 enceintes), 11 garçons, 15 fillettes, une famille entière de 5 personnes et de 36 corps identifiés.

Le gouvernement prend en charge les sinistrés, ainsi que les hôpitaux qui ne vont rien demander aux nombreux sinistrés.

Les fouilles se sont arrêtées dans la soirée du 29 octobre 2019 pour cause de pluie et ont repris très tôt le lendemain. Par ailleurs, les populations sont appelées à quitter la zone car les risques d'éboulement sont encore présents. Une mission interministérielle entre le Minhdu, le Minader, le Minsanté, le SGA/PM est attendue au Premier Ministère ce 30 octobre 2019.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite