Femme dynamique et engagée en politique depuis de nombreuses années, Esther Effa, se démarque notamment par son dynamisme et son engagement pour sa circonscription. Militante de la 11è sous-section de la CAY6 (Commune d'Arrondissement de Yaoundé 6), cette adepte du terrain a su donner de la voix lors de ses différentes sorties. Elle milite pour la reconduction dans sa commune, de la liste du RDPC du double scrutin du 9 février 2020 au Cameroun.

Bien arrimée dans son rôle de présidente de l'OFRDPC (Organisations des Femmes du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais) de Yaoundé 6, Esther Effa souhaite plus d'engagement de la part des femmes en politiques.

Comme elle l'a soulignée le lundi 27 janvier 2020 lors du lancement officiel de la campagne dans sa circonscription, les femmes sont le genre le plus représentatif.

Je souhaite plus de femmes en politique

Ayant cumulée plusieurs postes en politique notamment à la Mairie de Yaoundé 6, la femme militante qu'elle représente, n'hésite pas à se plier en 4 pour ses camarades femmes du parti. Lors du lancement de la campagne, elle a sommé à tous les électeurs et militants notamment aux femmes, d'aller voter accompagné des maris et des enfants.

Cette dernière a fait le ratio en concluant que la mobilisation pouvait se faire individuellement et non pas simplement sur la masse. "Nous irons aux urnes plus que par le passé. Les comités de base, les militantes et les Bayam Sellam, font également partis de notre organigramme. Nous voulons toucher toutes les couches sociales pour consolider notre suprématie politique dans notre commune. Les femmes à elles seules représentent plus de la moitié de l'électorat et devraient s'affirmer autant que les hommes", a terminé cette dernière.

Le genre doit plus s'engager

Selon ses dispositions, le porte à porte est l'un des meilleurs canaux pour avoir plus de militants. "Aujourd'hui nous sommes 16 femmes dans la liste du RDPC de la Commune d'Arrondissement de Yaoundé 6. Cela dénote de notre engagement car cela représente 39,02% sur les 41 candidats inscrits. Je garde espoir car bientôt nous occuperons aussi des hauts postes comme nos camarades de sexe masculin", a-t-elle dit.

La campagne va continuer ce 28 janvier 2020, avec un meeting au stade du lycée d'Etoug-Ebe à la 12è sous-section RDPC de la CAY6. Les femmes de la CAY6 se démarquent par leur engouement et leur union dans les démarches politiques. Elles font des cotisations, des causeries éducatives et s'engagent même dans plusieurs projets des collectivités.

La femme politique et présidente de l'OFRDPC, souhaite que d'ici quelques années, les femmes puissent s'accorder avec la parité tant réclamée par celles-ci. Non loin de pouvoir se comparer aux hommes, elle admet vouloir en grande partie l'égalité des chances pour ses semblables.

Esther Effa dans son speech à l'esplanade de la Chapelle Elig-Effa, a demandée aux militants de ne pas suivre les messages de haine, ou d'appel au boycott, afin de préserver l'unité nationale et d'oeuvrer au vivre ensemble.

Suivez la page Femmes
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!