Les jeunes étudiants camerounais sont en quête de savoir et d'autonomie à travers diverses formations proposées. Doués de leurs expériences, ces jeunes sont amenés à participer à des examens pratiques pour être éligibles au programme Huawei ICT Competition Cameroon 2019-2020.

L'entreprise chinoise leader dans le domaine des TIC, et partenaire stratégique du Cameroun pour le développement des TIC, lance une grande compétition pour les jeunes étudiants. Elle s'effectue depuis 2016 à travers les universités camerounaises au profit des étudiants inscrits dans les filières des TIC.

Il s'agit de l'Ecole Normale Supérieure des Postes et Télécommunications et des Technologies de l'Information et de la Communication (ENSPTTIC), de l'Ecole Nationale Supérieure de Polytechnique (ENSP), de l'Université de Douala et de l'Institut Universitaire de la Côte.

Ceci comporte donc un ensemble de programmes de transfert de compétences des technologies de l'information et de la communication à travers "Huawei Seeds fot the Future". Il y a également en association, Huawei ICT Academy et Huawei ICT Competition.

Huawei propose une formation adéquate

Les étudiants de plusieurs universités se sont ainsi réunis le samedi 18 janvier 2020, à l'Ecole Normale Supérieure Polytechnique de Yaoundé. Ceci afin de procéder à l'évaluation en ligne pour pouvoir participer au programme Huawei ICT Competition pour le Cameroun. Cela s'est déroulé au centre 3D en présence des évaluateurs et de Wu Jing Benoît, directeur des relations publiques de Huawei Cameroun.

"Les étudiants viennent de plusieurs universités tels que SUPP'TIC, ENSP de Yaoundé et de Douala. Les enregistrements se sont faits entre septembre et décembre 2019, les préliminaires le 18 janvier 2020, la finale nationale va continuer le 15 février 2020, la finale régionale le 15 mars 2020, suivie de la grande finale nationale en mai 2020", a dit Wu Jing Benoît. Il est à noter que cette première étape, est l'examen préliminaire en ligne qui a une durée de 1h30min.

Le Cameroun sur les chantiers du digital

Les candidats aux examens doivent répondre à des questions pratiques dans le domaine des TIC et avoir le résultat à la fin de l'évaluation en ligne. Par ailleurs, ceux ayant réussi le test peuvent encore relancer les QCM pour avoir le plus grand nombre de points car, seuls 3 étudiants seront choisis par université (des 4 universités) et particulièrement ceux ayant le plus grand nombre de points. Toutefois, quelques étudiants recalés ont pu s'exprimer sur leurs échecs de ce 18 janvier.

"Les questions étaient abordables et à la portée de tous. C'est de ma faute, car je n'ai pas vraiment assimilé les leçons et les petites remarques des professeurs.

Je peux dire que cette opportunité est louable et je reviendrais l'année prochaine pour retenter ma chance", dira Ketchemen Tchoudjeuh Arel Rostand, étudiant recalé en 4è année Génie Communication à l'ENSP de Yaoundé. Les étudiants du côté de Douala qui ont fait leur examen le 15 et le 16 janvier 2020 au Campus d'Akwa de l'université de Douala ont vu 180 inscrits et 90 présents.

Concernant les statistiques, 274 étudiants camerounais se sont enregistrés en ligne depuis décembre 2016 et participent à cette compétition. Une quarantaine de pays en Afrique participe à cette compétition et les lauréats de chaque pays recevront une formation en Chine afin de booster le monde du digital dans le continent.

Rappelons que Huawei demeure un fournisseur de solutions numériques en terminaux, réseaux et cloud, pour les opérateurs, entreprises et consommateurs.

Ne manquez pas notre page Facebook!