René Emmanuel Sadi a reçu dans son département ministériel à Yaoundé, une conférence de presse conjointe avec le Mindevel (Ministère de la Décentralisation et du Développement Local) à la salle de l'auditorium du Mincom. Le Ministre de la Communication a tenu à mettre en lumière la nouvelle loi sur la décentralisation en présence de Georges Elanga Obam (Minddevel) face à la presse nationale et internationale.

Il s'agit de la loi portant code général des Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD).

Sachant que le double scrutin électoral sera organisé le 9 février 2020 au Cameroun, cette loi est d'autant plus utile pour l'implémentation des nouveaux élus locaux. Le Parlement ayant voté cette loi il y a quelques semaines, elle s'est accordée sur les hautes instructions du Chef de l'Etat Paul Biya.

Le Cameroun sur la voie de l'équité

Le Chef de l'Etat s'est aussi penché sur le "Statut Spécial" accordé aux régions du Nord-Ouest et du sud-Ouest (NOSO). Celui-ci s'est appesanti sur la particularité qui existe dans le système judiciaire et même éducatif des régions anglophones.

Cette conférence de presse s'accordait ainsi pour organiser les échanges sur les textes contenus dans cette loi. Le Ministre lors des échanges est donc revenu sur les 501 articles et les 7 livres qui constituent l'ensemble de ce grand ouvrage. "Il est juste de reconnaitre qu'une ère nouvelle est en gestation sous nos yeux, comme l'a annoncé le président Paul Biya, le 31 décembre 2019, le Cameroun nouveau se met en place", a dit René Emmanuel Sadi.

La décentralisation, un autre pan du développement

Le Mincom a continué son discours en se prononçant sur l'accélération du processus de décentralisation qui est appelée à se conforter et à solidifier la gouvernance locale. Le transfert de compétences dans cette partition sera centré sur la gouvernance locale, et aura pour effet de faciliter la gestion des échanges et des ressources. Par ailleurs, un recrutement sera prôné dans les centres médicaux d'arrondissement, afin d'avoir recours au personnel infirmier et paramédical dans les centres agréés à cet effet.

Il sera également prôné le recrutement d'un personnel enseignant dans les structures scolaires et même pré-scolaires. Les dispositions étant multiples, la mise sur pied des établissement de crèches, de maternelles et aussi du primaire va consolider ce processus de décentralisation dans chaque région. Dans le secteur du divertissement, la création des centres aérés, des parcs de loisirs pour les jeunes et même des bibliothèques seront aussi dans cette configuration. Les futurs protagonistes de cette loi attendent sans nul doute la mise sur pied de toutes ces réformes.

Ne manquez pas notre page Facebook!