Présente dans la plupart des activités de la CAY6 (Commune d’Arrondissement de Yaoundé 6), Simone Virginie Nga est l’une de ces Femmes leaders, qui ose et se met en avant pour redorer l’image de la femme forte dans son arrondissement. Mariée et mère de plusieurs enfants, elle s’affirme également dans les réseaux sociaux et administre avec flegme et bravoure, le forum dédié aux femmes, appelé « Les Dames en or (Golden’s Ladies) ».

La campagne électorale ayant débuté le 25 janvier 2020, pour le double scrutin (élections Législatives et Municipales du 9 février 2020), c’est accompagnée du Maire sortant Jacques Yoki Onana et des 16 femmes de leur liste RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais), qu’on la verra fouler les arènes de la CAY6.

Entonnant des chants de ralliement et de rassemblement avec les femmes de sa commune, Virginie Ngah s’est notamment démarquée par son dynamisme, sa sociabilité et son dévouement pour la circonscription de Yaoundé 6.

Elle occupe actuellement le poste de 3è adjoint à la Mairie de Yaoundé 6 et réuni habituellement les femmes des associations, des réunions et tontines et même des couches vulnérables (personnes à mobilité réduites). Virginie est enseignante de profession, professeure au lycée de Nkolodom, militante de l’OFRDPC depuis 1994, elle a été présidente du comité de base, commissaire aux comptes de la sous section OFRDPC, présidente de sous section OFRDP pendant 2 mandats, et présidente de la 11ème sous section OFRDPC.

Virginie Ngah, l’idéologie de la femme forte

« Nous agissons pour expliquer aux populations, le bien fondé du RDPC. Après les petits meetings, nous allons ensuite organiser un grand meeting de clôture, suivi d’une grande campagne digitale sur les réseaux sociaux. Nous en tant que femmes de la CAY6, voulons montrer l’intérêt du genre que nous occupons dans le RDPC. Dans cette mesure, nous avons pu augmenter le nombre de conseillers municipaux en passant de 12 à 16 femmes pour le nouveau mandat, soit 39,02 % sur 41 candidats. Nous espérons toujours que dans les années à venir on pourra enfin atteindre le fifty-fifty dans les statistiques ».

Lors des portes à portes, le dimanche 2 février 2020, Virginie Nga s’est rendue à Nkolbikok, sous la houlette de Begoume Francis, chef du sous secteur, et de Madame Etogo Bete Amédée. Elle a ainsi procédé à la distribution des pagnes aux mamans du quartier, suivie d’une réunion d’évaluation à la chefferie en compagnie de sa Majesté Anaba.

La CAY6 pour un vote massif de femmes

Selon cette femme de tête, les dames de la sous section, sont les piliers de la CAY6. On assiste régulièrement au grand déploiement des femmes dans la circonscription. Le président de la commission communale de campagne de Yaoundé 6, Laurent Serge Etoundi Ngoa, l’a d’ailleurs fait remarquer lors des 3 premiers meetings. Il a félicité la présence massive du genre avec leurs organisations dans toutes les couches sociales, notamment celle de concourant autour de l’auto-emploi et de leur engagement pour le bilinguisme.

« C’est la femme qui doit le jour du vote, par exemple réveiller son époux et les enfants pour le rappel d’aller accomplir leur devoir citoyen. Elle joue un rôle central et est l’un des piliers au sein du RDPC et dans la circonscription », a fini cette dernière.

Cette candidate à la reconquête de sa commune n’a pas hésité à promouvoir le genre même dans les milieux hautement dominés par le genre masculin. Battant campagne pour la liste de son parti, Madame Nga et ses camarades de parti sont quotidiennement sur le terrain pour que la parité puisse être valorisée et mise en exergue dans la CAY6 lors du double scrutin.

Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page Anime
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!