Bien encré dans ses idéaux, Cabral Libii Li Ngué, jeune et dynamique candidat du PCRN (Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale), affute ses armes pour son entrée au Parlement camerounais. En effet, candidat à la députation pour le Nyong-et-kellé, il multiplie les sorties et s'est entouré d'une équipe jeune et forte pour ce double scrutin législatif et municipal.

Connu pour son authenticité et sa fougue, Cabral Libii a parallèlement eu à participer à la dernière élection présidentielle 2018 au Cameroun.

Il est d'ailleurs valablement arrivé en 3è position. Ce qui n'est pas négligeable pour un candidat qui n'avait pas un grand passif dans l'échiquier politique de son pays.

Cabral Libii, le choix de la persévérance

Le candidat à la députation a au passage créé le concept 11 millions de citoyens, afin d'inciter les Camerounais à plus s'inscrire sur les listes électorales. Toujours dans cette même lancée, après les résultats de la dernière élection présidentielle, il s'est particulièrement plié en 4 pour récolter plus de militants pour le PCRN.

Cabral Libii aujourd'hui peut être ravi de cette tournée dans toutes les 10 régions du Cameroun, car il a récolté beaucoup de nouveaux militants et la sympathie des populations lors de son passage. Souvent très présent dans les réseaux sociaux, c'est ainsi qu'il avait entamé un "Fundraising" pour collecter de l'argent en vue de pouvoir battre campagne.

Cette méthode a bien marché car celui qu'on surnomme désormais "Le petit poucet", conduit avec lui des jeunes dont l'audace ne souffre de rien.

C'est ainsi que pour ce double scrutin, le non moins célèbre Cabral Libii, a dans ses arènes la femme chef d'entreprise Nourane Fotsing, la femme de culture Sylvie Nwet, le pragmatique Armand Okol, ou encore l'éloquent Ernest Yene.

Le PCRN pour une co-action existante

Le slogan de Cabral Libii demeure la persévérance et cette faculté d'oser face aux partis déjà implantés depuis un bon nombre d'années.

Pour son programme de campagne, le jeune homme politique compte sur des réformes structurantes avec une redynamisation du secteur industriel, économique, social, éducatif et même sanitaire. Comme il le souligne dans son slogan de campagne, "je suis le choix audacieux de la nation".

Le 6 février 2020 dans la ville de Yaoundé, le PCRN a organisé une sortie avec tous les potentiels candidats à la députation. Il a par ailleurs exprimé son envie de finir la campagne électorale avec le porte-à-porte et la campagne de proximité pour être le plus proche de ses électeurs et des populations. Toutefois, malgré les nombreux jugements dans les médias sociaux et les appels à la haine, le candidat Cabral Libii ne baisse pas les bras et continue sa tournée pour la députation.

Comme quoi le "petit poucet" ose et sort avec audace. De ce fait, le 4 février 2020, il a fait un tweet concernant la somme allouée pour la campagne du PCRN qui est de 49.300.000 FCFA, soit environ la moitié des cautions payées par le PCRN pour déposer ses listes.

Ne manquez pas notre page Facebook!