Le Ministre de la Santé Publique du Cameroun (Minsanté) Malachie Manaouda, mène une campagne des plus ardues pour la lutte contre le Coronavirus (Covid-19) dans son pays. Déjà 66 cas testés positifs au Covid-19, le Minsanté poste régulièrement des tweets sur son compte afin de communiquer sur les avancées de la maladie.

L'Europe étant bien plus touchée, l'Afrique est parmi le continent où des cas de cette pandémie commencent peu à peu à faire des ravages. La Chine qui a été l'un des premiers foyers de contamination de cette pandémie a grandement respecté les mesures de confinement comme l'ont ordonné les instances gouvernementales pour lutter contre la propagation de cette chimère mortelle.

Le Coronavirus en pleine immersion

Certaines mesures prises par la Chine ont été de faire des tests, d'installer des caméras thermiques dans chaque service des localités touchées, d'installer des applications téléphoniques pouvant localiser (recenser) des personnes atteintes de Coronavirus à proximité de chaque citoyen chinois. L'Afrique reste néanmoins le continent à risques malgré les quelques mesures de recommandations et de prescription prises par celui-ci.

Le Cameroun fait passer des spots publicitaires dans les réseaux sociaux et distribue des flyers aux communautés, sans oublier la prévention dans les services centraux décentralisés. Toutefois, il demeure des suspicions et des interrogations au sein de l'univers sanitaire du pays.

Entre les plaintes et les recommandations de plusieurs autres citoyens camerounais soucieux de voir évoluer ce processus d'arrêt de la propagation du Covid-19, il existe plusieurs angles de préoccupations.

Le Cameroun demande d'appliquer les recommandations

"Il est sans doute évident que la situation épidémiologique du coronavirus au Cameroun s’empire de jour en jour. Le plan de riposte, jugé médiocre et inefficace à cause de son caractère importé, a du mal à porter des fruits comme un vieux téléviseur de la brocante qui éprouve du mal à fonctionner. La combinaison de ce plan de riposte et des mesures prônées par le Gouvernement ont pour résultat l’augmentation…", a succinctement analysé le Dr Albert Ze, fondateur de l'IRESADE (Institut de Recherche pour la Santé et de Développement), sur un post Facebook concernant l'investissement du Gouvernement.

Certaines rumeurs circulent également dans les chaumières, au vu de l'annonce du gouvernement à décréter "le confinement" partiel des communautés. "Ce matin, je voudrais encore appeler à une union sacrée, autour des mesures de lutte contre le Coronavirus", a dit le Ministre de la Santé Publique, ce 24 mars 2020, sur son compte Twitter, en appelant les Camerounais à être plus responsables.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!