Le CMPJ (Centre Multifonctionnel de Promotion des Jeunes) de Yaoundé a accueilli 70 médiateurs communautaires, 30 cadres d'encadrement des Emapurs (faisant partie des 9 départements du Mfoundi) et enfin 10 appelés du service civique. Ceux-ci pour lutter contre la propagation du Coronavirus (Covid-19), vont succinctement bénéficier d'une formation nécessaire à la fabrication des masques hygiéniques.

Cette session de travail s'est déroulée le 8 avril 2020 à Yaoundé. Le CMPJ étant un centre coordonné par le Minjec (Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique), il a parallèlement pour objectif d'offrir diverses formations afin d'encadrer et d'accompagner la jeunesse dans son épanouissement.

Les médiateurs communautaires et cadres d'encadrement en bataille contre le Covid-19

Pour la lutte contre cette pandémie mondiale qu'est le Covid-19, le Minjec se voit collaborer avec plusieurs entreprises et associations, en vue d'aider les jeunes à mieux s'armer pour cette bataille et d'user des différentes mesures barrières. Mako Industries étant un des partenaires techniques, les acteurs ayant bénéficié de leur expertise, seront plus tard déployés sur le terrain.

Ils auront éventuellement pour mission d'assurer la formation de leurs semblables, eux-aussi dument engagés dans la sensibilisation des populations dans la prévention contre le Coronavirus. Dans les attributions du Minjec, il est question de mettre en lumière les nouveaux adhérents du CMPJ, surtout ceux venant de la filière Industrie de l'Habillement.

D'où cet intérêt poussé pour la mise à contribution des jeunes. Notamment ceux de la première cuvée du programme CMPJ Incubator installés il y a quelques semaines.

Le Cameroun à travers le Minjec, offre diverses formations

L'administration camerounaise qui est à 100% engagée dans cette lutte contre la prévention contre le Covid-19, utilise également le digital comme moyen de travail à travers le "télé-travail".

Après une heure de travail au CMPJ, le Ministre de la Jeunesse Mounouna Foutsou, s'est essayé à cet exercice virtuel sur le site d'information.

La fabrication des masques hygiéniques de protection survient après le communiqué du Ministre des Transports du Cameroun Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe (datant du 7 avril 2020) qui stipule éventuellement que le port du masque de protection est désormais obligatoire pour les transports en commun.

Durant ladite formation, 4 salles du CMPJ ont été mises à contribution afin de respecter la distanciation sociale. Le Conseil National des Appelés du service civique a manifestement pu assister à cette formation donnée au CMPJ du fait de ses actions récurrentes dans la grande caravane de sensibilisation dans l'ensemble du territoire national.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!