L'Institut Parlementaire d'Afrique de Yaoundé (IPAY), dans ses directives, propose diverses formations dans cette optique de bonne gouvernance pour les cibles et ceux voulant intégrer cette phase de formation. Cet institut dans ses attributions dispose de plusieurs domaines de compétences au Cameroun.

Il s'agit entre autres de l'Administration Parlementaire, de la Gouvernance Démocratique, de la Production Législative et Légistique, du Droit Parlementaire, de l'Intégration Africaine et Coopération, du Développement Durable, des Droits de l'Homme, de la Sécurité et Gestion des Conflits, des Processus Electoraux, de la Décentralisation et du Sténotypie (français et anglais).

Les cibles attendues sont les parlementaires, les personnels des assemblées, les candidats privés et les attachés parlementaires. Le directeur de l'IPAY n'est autre que madame Ndongo Seh Hélène, nommée sur arrêté présidentiel N°2018/13/07/AP/AN du 03 décembre 2018, signée du Président de l'Assemblée Nationale Cavaye Yéguié Djibril. Celle-ci autrefois, occupait le poste d'administrateur principal d'Assemblée, précédemment chargée de mission/chef CEFAP au secrétariat général de l'Assemblée Nationale.

La bonne gouvernance comme leitmotiv

Rappelons que l'IPAY est l'héritier du Centre de Formation et de Perfectionnement en Administration Parlementaire (CEFAP). Il a un passif élogieux avec plusieurs séminaires et modules de formations certifiantes dispensées par des experts provenant des instituts et des organisations partenaires tels que le Sénat, l'Assemblée Nationale de France, l'ENA de Paris, Grandjean, Pitman de Londres...

Le projet IPAY a par ailleurs déjà reçu le soutien de plusieurs organismes internationaux dont la Banque Africaine de Développement, l’UNESCO, l’Union Européenne entre autres. Un des principaux objectifs de l'Institut Parlementaire d'Afrique de Yaoundé qui est celui qui vise à améliorer les compétences pour un pouvoir législatif efficace, peut éventuellement se recaser dans l'accompagnement des parlementaires et les personnels des assemblées pour plusieurs initiatives.

Des formations professionnelles nécessaire à une gestion équitable

Comme autre objectifs de l'institut on peut parallèlement citer la maîtrise du fonctionnement et l'organisation des parlements (procédures législatives, travail en commissions, discussions générales...), ou le perfectionnement de la gouvernance parlementaire (suivi, contrôle et évaluation des activités de l'Exécutif ...).

Ensuite il y a la mise à disposition des parlementaires et des personnels des assemblées à une meilleure expertise en droit et en administration parlementaire, axée vers une gouvernance crédible et responsable.

Dans un canevas de professionnalisation simultané, l'IPAY s'occupe également du renforcement de la participation et de la contribution des parlements au jeu démocratique des Etats, et de la capitalisation des partenariats et des échanges d'expériences interparlementaires entre autres. Les résultats attendus de cet institut sont nombreuses telles que l'amélioration de la gouvernance démocratique, la maîtrise légistique, l'amélioration, le suivi-évaluation des politiques publiques ou encore faire participer les parlements dans l'élaboration des stratégies de développement tout en redorant le prestige de la fonction de parlementaire.

l'IPAY est ainsi propulsé vers la gouvernance parlementaire au service du progrès et de la prospérité des populations africaines.

Ne manquez pas notre page Facebook!