Le 23 avril dernier, la police canadienne a saisi de la drogue à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Une infirmière tentait de faire passer plusieurs dizaines de kilos de Cannabis dans le coffre de sa voiture. Alors que le personnel médical traverse une situation bien difficile à cause de la crise sanitaire que nous traversons, il existera toujours des personnes qui utiliseront leur position pour des abus. En effet, on a pu lire ici et là, que des pharmaciens, des médecins, des infirmiers pouvaient utiliser leur profession pour se procurer du matériel de santé. Au Canada donc, une infirmière pensait utiliser quelques privilèges pour faire passer du cannabis.

73 pochons et une forte odeur de cannabis

C'est le 23 avril donc que Terri Leanne Maxwell, qui exerce à l'hôpital Henry Ford de Detroit, la ville est située proche de la frontière canadienne au nord des Etats-Unis. Lors d'une contrôle de police, il lui est demandé de présenter l'ensemble de papiers et documents qui montrent que tout est en règle. Habillée avec sa blouse blanche d'infirmière, elle pensait certainement qu'elle n'allait pas avoir à ouvrir le coffre de sa voiture.

Les policiers, lui ont cependant demandé d'ouvrir le coffre de sa voiture. En effet, une forte odeur de cannabis provenait de cette dernière, une fois le coffre ouvert il ont découvert 73 pochons de cannabis scel­lés sous vide.

Une fois que les membres de la direction de l'hôpital ont pris connaissance de l'affaire, ils ont décidé de la suspendre. De son côté, l'infirmière encourt 20 ans de prison pour détention de stupéfiants. « Dans une période où le personnel soignant travaille sans compter pour nous protéger, il est honteux qu’une infirmière abuse de son statut pour faire entrer de la drogue dans notre pays », a déclaré le procureur des Etats-Unis, Matthew Schnei­der, ce jeudi 23 avril, selon Fox News.

Vers une hausse de la consommation de cannabis en France ?

La France est priée de rester chez elle. En effet, il a été demandé aux Français de ne pas sortir de chez eux si ce n'est pour des déplacements jugés essentiels. Lors de ses dernières interventions à la télévision, le président de la République, Emmanuel Macron, que l'on dit fatigué, a insisté sur le moral des Français.

Le changement de nos habitudes et notre "vie d'avant" pèsent sur le moral. Pour cela, un déconfinement progressif devrait être instauré prochainement. Egalement, selon une étude menée sur la consommation du cannabis par Cannavid, pendant le confinement près de 35% des sondées ont annoncé consommer plus de cannabis pendant le confinement qu'avant. Si beaucoup consomment dans un but thérapeutique, d'autres confirment que le confinement est une période difficile à gérer engendrant une consommation plus importante.

Ne manquez pas notre page Facebook!