Le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique (Minjec) Mounouna Foutsou et le Directeur Général de Cameroon Postal Services (CAMPOST) Pierre Kaldadak, ont procédé ce 18 juin 2020 à Yaoundé, à la signature conjointe d’une convention de partenariat relative à l'accompagnement stratégique des jeunes. Ce partenariat s'inscrit dans la ligne prévisionnelle du Chef de l'Etat S.E. Paul Biya, marquant la participation de la jeunesse camerounaise dans le processus de développement systémique et socio-économique du Cameroun.

Par ailleurs, cette convention de partenariat entre le Minjec et la CAMPOST est subdivisée sous forme de quatre chapitres bien encadrés.

Parmi les obligations du Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique, on peut notamment citer celui de pouvoir mobiliser et celui de mieux sensibiliser la jeunesse active. En second recours, cela implique la collaboration de la Cameroon Postal Services dans une phase de pouvoir mettre en relief le Programme National de Volontariat. Toujours dans cette même initiative, il sera question de s'enquérir de l'avis professionnel de cette entreprise avec le concept digital ‘’CAMPOST Money’’.

La jeunesse active mise à contribution par cet accompagnement systémique Minjec/CAMPOST

Cette plateforme digitale a pour rôle essentiel de s'occuper de la collecte des cotisations et de la réaffectation des parts de certaines associations du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun (CNJC).

Ce partenariat a également été mis sur pied dans le but de mettre en exergue l'implication de la Cameroon Postal Services dans l'implémentation effective de la « carte jeune Biométrique ».

Dans un objectif de voir éclore ce partenariat avec la jeunesse camerounaise active, l'entreprise a également des obligations stratégiques et nécessaires pour la bonne marche de cette collaboration.

Il s'agit entre autres de placer des fonds (financements) ceci en application avec le Manuel de Procédure du FONIJ (Fonds national d'Insertion Jeunes), ou encore, de pouvoir progressivement permettre d'accompagner ceux déjà financés et d'avoir un recouvrement global des crédits mis à leur disposition.

Dans cette même phase de partenariat, la Cameroon Postal Services va s'impliquer dans l'activation des mesures incluses pour la participation de cette jeunesse en pleine expansion et à la mise en oeuvre de la « carte jeune biométrique » ingérée dans ce partenariat. Pour finir, la Cameroon Postal Services aura cette aptitude à pourvoir mettre à contribution sa plateforme digitale ‘’CAMPOST Money’’, ceci dans une optique de procéder au recouvrement fonctionnel des cotisations des associations et partenaires, tous membres du CNJC.

Le Cameroun procède à une perméabilité dans ses options de développement stratégique pour la jeunesse

Toutefois, en parlant des ressources financières et matérielles mobilisées dans cette plateforme de partenariat, il s'agit au préalable de deniers publics.

Pierre Kaldadak a notamment évoqué cette collaboration stratégique qui apporterait une nouvelle approche dans l'inclusion financière de la jeunesse camerounaise active. Elle s'inscrit dans cette phase de riposte au problème quelques peu difficile du financement des projets de développement des jeunes et ce, dans l'ensemble du territoire national.

Le partenariat marque, selon le DG de la CAMPOST, la détermination du Ministère de la Jeunesse et de l'Education Civique à pouvoir renforcer et à pérenniser les ressources financières du FONlJ d'une part, et de parallèlement pouvoir accompagner le partenaire stratégique qu'est la Poste. Cette collaboration va ainsi permettre aux jeunes de pouvoir s'établir dans ce processus de développement et de mettre en évidence la plus-value de cette coordination sectorielle.

Ne manquez pas notre page Facebook!