Ce mardi 09 juin 2020, le Ministre de la Jeunesse et de l'Education Civique (Minjec), Mounouna Foutsou, a tenu une session spéciale de pré-validation de la sélection des projets des jeunes bénéficiaires du Plan Triennal "Spécial Jeunes" (PTS) par visioconférence suite aux très hautes prescriptions du président de la République S.E.Paul Biya. Ce cadeau du chef de l'Etat doté d'une enveloppe de 102 milliards de FCFA a pour but d'accélérer et de faciliter l'insertion socioéconomique des jeunes.

A cette date, c’est près d’un million de jeunes qui sont inscrits à l’Observatoire national de la Jeunesse (ONJ) et environ 32.000 plans d’affaires consolidés.

Alors que le pays et l'économie sont en proie à la crise sanitaire du Covid-19, le chef de l'Etat a donné des signes positifs en direction des jeunes en prescrivant au gouvernement la reconduction des crédits du PTS Jeunes. Tout en remerciant le chef de l'Etat pour cet acte, Mounouna Foutsou indique que cette mesure relance et accélère le processus de mise en oeuvre du PTS Jeunes, ralenti par la pandémie.

Le projet PTS Jeunes du Minjec en bonne évolution

De la présentation des villages pionniers et des clusters, on a appris de Mrs Afouba et Kun que des modèles d'installation des jeunes ont déjà été identifiés. Les jeunes seront installés selon certains principes qui garantissent le succès de l'activité notamment l'interaction entre les acteurs d'une chaine de valeur, la mise en commun des ressources ou encore la localisation d'un ensemble d'acteurs.

Pour la réussite des villages pionniers et des clusters, Kun indique qu'il doit avoir une équipe chargée d'organiser les activités de ces structures. Ladite équipe sera constituée des chefs de Centres miltifonctionnels de promotion des jeunes (Cmpj), où auront lieu les formations, et les responsables des services déconcentrés du ministère.

Le Cameroun en phase avec sa jeunesse pour un développement constructif de projets

Dans sa prise de parole, Fadimatou Iyawa Ousmanou, présidente du Conseil national de la jeunesse du Cameroun (Cnjc), a poussé un ouf de soulagement s'agissant de la décision du chef de l'Etat de reconduire les crédits du PTS-Jeunes.

Elle a indiqué que c'est l'espoir qui renait chez les jeunes qui ont cru à un moment à une réduction du budget compte tenu de la lutte contre la Covid-19.

La présidente du CNJC a terminé en remerciant le chef de l'Etat pour cette décision, appelle les jeunes à s'inscrire à l'ONJ et ceux déjà inscrits, à se rapprocher des CMPJ pour suivre l'évolution de leur dossier. Dans la région de l'est, on note que les 4 départements de la région totalisent 2620 projets. 75% dans l'agropastoral, 20% dans les services, 4% dans l'économie numérique et 1% dans les énergies renouvelables. 224 jeunes ont ainsi regroupés dans 12 villages pionniers et 4 clusters. 60 projets dans cette région ont déjà été financés.

Dans la région du littoral, 80% des projets sont ceux de jeunes déjà en activité et qui ont besoin d'un coup de pouce. Dans la région du centre, on a 2771 plans d'affaire, 6 villages pionniers, 18 clusters et 33 industries.

Ne manquez pas notre page Facebook!