Le journal « DIRECT INFO » qui a été présenté ce lundi, est un hebdomadaire d’informations générales, mis sur pied par une équipe de journalistes et de correspondants d’expérience, qui ont pris le courage de se lancer dans cette aventure éditoriale périlleuse, au regard du contexte de précarisation dans lequel la presse camerounaise est plongée actuellement. Toutefois, le Directeur de publication, Samuel Bondjock surnommé, « le journaliste de luxe », qu’on ne présente plus dans le paysage médiatique camerounais, du fait de son instantanéité sur le terrain de l’information et de la communication, entend marquer d’une pierre blanche cet important chantier de construction d’une presse responsable et professionnelle.

L’architecture physique et artistique du journal en dit long sur les grandes ambitions du Directeur de publication Samuel Bondjock, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La qualité, le design, et le contenu sont au rendez-vous, avec un savant dosage des couleurs, afin de produire du beau, pour le grand bonheur de ses lecteurs. Imprimé par le très réputé JV-GRAF, en quadrichromie, sur papier offset, le journal « DIRECT INFO » semble avoir la politique de ses moyens, avec l’appui des partenaires et annonceurs, qui doivent véritablement faire vivre la presse. Surtout lorsqu’on observe la diversification de l’information dans un journal comme DIRECT INFO, à travers ses rubriques Société, Economie, Politique, Développement, Santé, Décentralisation, Environnement, Gouvernance, Sport, etc…

Direct Info entre réception et traitement de l'information

A travers ce premier numéro témoin, Ulrich Mmala nous balade dans sa grande une, et aux pages 4 et 5, dans les couloirs d’Elections Cameroon (Elecam), notamment sur la collaboration parfaite entre le Directeur général, Dr Erik Essoussè, et le Président du Conseil électoral, Enow Abrams Egbe.

La brillante élection de Madame Marie Angèle Meyanga épouse Noah, Maire d’Afanloum, au poste de Présidente du Bureau exécutif de la Section camerounaise du Réseau des femmes élues locales d’Afrique, est développée dans les pages 10 et 11, avec la présentation exhaustive des membres de l’équipe dirigeante de cette organisation des femmes Maires, qui militent pour le développement durable et les énergies renouvelables.

Le journal « DIRECT INFO » revient également, à sa page 3, sur ce dossier d’expropriation foncière, portant notamment sur le classement de plus de 76.450 hectares de terrains, dans le domaine privé de l'Etat, d’une zone forestière, située dans les régions du Littoral et du Centre, plus précisément dans les départements du Nkam, de la Sanaga Maritime et du Mbam et Inoubou.

Et les arrondissements de Yingui, de Ngambè et de Ndikinimeki étant les principaux concernés. Face à ce scandale foncier de trop, les populations autochtones, les Banen entre autres, s’opposent fermement et ont envoyé une pétition au Président Paul Biya. Les tractations avec le gouvernement sont en cours.

Un nouveau venu dans le paysage journalistique camerounais

L’hebdomadaire de l’information en temps réel nous rappelle en page 2 que la 34ème journée mondiale de l’Habitat, organisée par ONU-Habitat et le Ministère de l’Habitat et du développement urbain, se célèbrera dans la ville de Douala du 1er au 7 octobre 2020. Madame le Ministre, Célestine Ketcha Courtès a tenu une vidéo-conférence à cet effet, avec toutes les parties prenantes, au cours de laquelle elle a relancé le concours « villes propres 2020 », qui s’étendra cette année dans les villes de Douala, Yaoundé et Limbé.

A la page 8, les travaux titanesques du Ministre des travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, sur le développement des infrastructures routières au Cameroun, avec plus de 3234 km de routes à bitumer d’ici 2022.

Le Ministre Gaston Eloundou Essomba s’exprime en page 6 du journal « DIRECT INFO », sur le niveau d’avancement du chantier de la réhabilitation de la Sonara (Société Nationale de Raffinage), qui doit coûter un peu plus de 250 milliards de FCFA.

Suite à la nomination du Secrétaire général de l’UPC, l’honorable Robert Bapooh Lipot, au poste de PCA de la Société de recouvrement des créances du Cameroun, le journal revient en page 5, sur la correspondance adressée au Chef de l’Etat, par le Bureau directeur du parti historique, à travers laquelle il réclame d’avantage de postes de responsabilité pour ses vaillants militants et militantes.

Ceci conformément aux accords de l’alliance politique signés dans les années 1990 par le regretté Ministre D’Etat, Augustin Frédéric Kodock, entre l’UPC et le RDPC.

Le Ministre de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable, Hele Pierre, présente en page 7, l’état des lieux de l’environnement et de la biodiversité au Cameroun, à l’occasion de la célébration, le 5 juin dernier, de la journée mondiale de l’environnement.

La Commune de Bangangté réalise 68,51% de son budget 2019. Le journal nous fait revivre en page 9, les temps forts de la session ordinaire du Conseil municipal du 29 mai dernier. Le Maire Jonas Kouamouo reçoit les félicitations du Préfet du Ndé, François Franklin Etapa.

Dans un contexte de lutte contre la pandémie du Coronavirus au Cameroun et de reprise des classes, la Fondation Rosette et Ernest Mboutchouang, a organisé une série de distributions des kits sanitaires aux différents établissements scolaires de l’arrondissement de Bangou, dans le département des Hauts-plateaux. « DIRECT INFO » rend cet hommage bien mérité, en page 12 et en couleur, à la mémoire de l’ancienne Maire de Bangou, maman Rosette, la génitrice de la Première Dame du Cameroun, Madame Chantal Biya.

Suivez la page Anime
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!