La reprise des cours en présentiel n’a pas été effective dans le lycée Fustel de Coulanges du Cameroun depuis le 1er juin dernier à cause, selon les autorités françaises accréditées à Yaoundé du contexte de l’évolution inquiétante de la pandémie de Coronavirus (Covid-19). A cet effet, les encadreurs pédagogiques se sont mobilisés pour la mise en œuvre des enseignements en ligne avec pour objectif d’éviter une année scolaire en queue de poisson.

Les programmes scolaires ayant été exécutés à plus de 80%, il n’a donc pas été question d’envisager une année scolaire blanche dans cette école française, une opération qui a connu un succès remarquable au regard des témoignages des élèves et enseignants.

Le corps enseignant a tenu à respecter les mesures barrières comme le préconise l'Organisation mondiale de la Santé et a pu dispenser les cours dans un environnement protégé.

Fustel de Coulanges garde la primeur au vu des résultats

Le 21 juin dernier, l’esplanade arrière de l’hôtel de ville de Yaoundé a abrité la cérémonie de remise symbolique de diplômes aux bacheliers de la promotion 2019-2020, un moment de célébration de l’excellence et du mérite scolaire dans le respect des mesures barrières au Covid-19 avec un important dispositif de prévention. Ces élèves ont tous bravé ces épreuves et c'est dans ce climat que l'on a pu noter 76% des lauréats enregistrés et même des moyennes supérieures à 16/20 dans cet établissement de renom.

Il faut par ailleurs noter que le major de la promotion est une jeune fille de 17 ans, qui a obtenu la moyenne de 19,61/20. Dans cet intervalle, 98,5% des élèves de la classe de terminale ont pu obtenir l'examen de fin d'année qui est le Baccalauréat, avec une marge de 15 élèves qui ont eu la mention "Assez bien", de 26 élèves avec la mention "Bien" et enfin de 30 élèves avec la mention "Très bien".

Une année scolaire réussie pour les classes de terminale

Ce lycée s'est une fois de plus démarqué par sa participation à l'éducation de cette jeunesse entreprenante avec ces résultats assez honorables. Fustel de Coulanges qui abrite des élèves de plusieurs nationalités, démontre ainsi son professionnalisme et son engouement à former des futurs entrepreneurs de la société.

Dans les différentes interventions en visioconférence du proviseur et son adjointe, responsable des terminales, il ressort que la cuvée célébrée a fait preuve de discipline et d’abnégation malgré la crise sanitaire actuelle. Les mentions et les notes démontrent l’intense concentration des élèves et enseignants avec l’indéfectible soutien des parents. C’est donc un exploit inaccoutumé que vient d’éditer le lycée Fustel de Coulanges de Yaoundé, l’année prochaine permettra certainement de rattraper le cours normal des choses.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!