Huawei, dans cette permanence qu'elle intègre lors de ses formations, a organisé une séance en ligne afin de sélectionner les différents candidats du programme "Seeds for the Future 2020" de Huawei pour le Cameroun. En effet, déjà bien implantée au Cameroun, cette 5e édition s'est déroulée par un examen oral en ligne organisé par Huawei au Cameroun le 1er et 3 septembre 2020, et ce respectivement dans les villes de Yaoundé et de Douala. Ce programme peut être cité comme étant une initiative pour le développement et la création d'emploi au Cameroun et même dans les autres pays ou il est présent.

Le secteur des TIC étant de plus en plus présent en Afrique, l'apport de Huawei est un pas de plus vers la digitalisation de nombreux secteurs d'activités, et de leur autonomisation à pouvoir s'arrimer aux projets du numérique.

Cette évaluation en ligne est dû à la pandémie liée au Coronavirus (Covid-19) qui sévit actuellement, et ne peut donc pas se tenir avec les candidats de face. Afin de respecter les mesures barrières et les précautions préventives, cette séance vidéo s'est effectuée sous l'oeil avisé du jury professionnel. Ce jury fut composé de deux personnes qu'étaient le Dr Germain Koukolo, DAG au Minpostel ( ministère des Postes et Télécommunications) et du Dr Balla, sous-directeur de l’assistance aux étudiants Minesup (ministère de l'Enseignement supérieur).

Les étudiants ont ainsi pu postuler en vision sans se déplacer et proposer leurs candidature tout en respectant les mesures préventives contre le Coronavirus. Le Cameroun à travers son Premier ministre, le Chef du Gouvernement, Dr Cheif Joseph Dion Ngute, a édicté des mesures préventives pour lutter contre le Covid-19, et le travail par visio-conférence ou télé-travail est parmi ces recommandations.

Ceux-ci ont fait des évaluations pour une quinzaine d'étudiants postulants et certifiés Huawei Cameroun dans la capitale politique (Yaoundé) le lundi 01 septembre 2020. Dans la ville de Yaoundé, 35 étudiants ont été enregistrés en ligne, dont 25 provenant de SUP'PTIC (avec 17 étudiants présents et 4 absences notées), et de 14 étudiants de l'Ecole Normale Supérieure Polytechnique (avec 12 étudiants présents et 2 absents).

La ville de Douala quant à elle, accueillie 15 étudiants enregistrés dont 10 provenant de l'Institut universitaire des technologies (Avec 9 étudiants présents et 1 absent), et 5 étudiants de l'Institut universitaire de la Côte (avec 4 étudiants présents et un étudiant absent). Chaque candidat a pu se présenter et donner ses objectifs face à ce programme pour l'année 2020.

Huawei Cameroun offre diverses opportunités aux étudiants

Ces candidats postulants viennent en majeure partie des universités de Yaoundé et des grandes écoles de Douala. Dans la journée du 03 septembre 2020, ce fut au tour du Dr Mvogo, coordonnateur de l’Académie Internet de l’université de Douala et de Cédric Tsafack, responsable des examens et concours à l’IUC (Institut universitaire de la Côte) d'effectuer leurs évaluations.

Ils ont tour à tour travaillés en direct du siège de l’Ecole doctorale de l’Université de Douala tout en respectant les mesures barrières édictées par le gouvernement et l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

La plupart des postulants étudiants venant de Yaoundé, se sont retrouvés à l’amphi de SUP’PTIC (Ecole nationale supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l'Information et de la Communication). Pour cette édition de Huawei Seeds for the Future, les 50 étudiants originaires du Cameroun et certifiés Huawei qui ont assistés à cet échange, ont été cotés parmi les 4 écoles d'enseignement supérieur s'étant enregistrés au programme HUAWEI ICT Académie. Ces écoles d'enseignement supérieur ont été choisis de par leurs programmes permanents dans le domaines des technologies de l'information et de la communication.

Ce sont les écoles suivantes : SUP’PTIC, ENSP (Ecole Nationale Supérieure Polytechnique) de Yaoundé, de l'IUC (Institut Universitaire de la Côte) et enfin de l’Université de Douala. Par ailleurs, parmi les 50 candidats, l'absence de 08 candidats a été noté. Ce qui a fait un total de 42 étudiants présents et de 8 étudiants qui ne se sont pas présentés à l'évaluation. Les 50 étudiants ont bel et bien été enregistrés durant cette première session d'évaluation pour le programme "Huawei Seeds for the Future" de l'année 2020 au Cameroun.

Les TIC comme moteur de développement dans la formation offerte par Huawei

"Mes impressions sont bonnes et encourageantes, car il nous a été permis de constater que malgré la pandémie sanitaire actuelle, l’éducation ne s’est pas arrêtée grâce à la détermination de Huawei qui a rendu possible la mise en place d’équipements TIC (Technologies de l'Information et e la Communication) de qualité. Ce qui a donné la possibilité aux jeunes étudiants de l’ICT Academy de présenter leur projet depuis Douala face à un jury base à Yaoundé et cela dans de bonnes conditions." A dit Cédric Ndawa conseiller en communication digitale.

Lors des évaluations, le jury constitué a opté pour un visuel en ligne avec la présentation imagée de chaque candidat exposant sa candidature. Sachant que depuis le début de la pandémie les communications de Huawei se font par ce canal, ces candidats n'ont pas été surpris par ce nouveau processus de communication digitale.

Cette autre programme de Seeds for the Future actionné par Huawei Cameroun, est sans nul doute une initiative de formation digitale qui renfloue sans contrainte les capacités des étudiants à pouvoir développer leurs aptitudes dans l'apprentissage des TIC. Présents dans plusieurs pays en Afrique, le concept "Huawei Seeds for the Future", a permis à de nombreux étudiants provenant des universités locales, de pouvoirs créer des entreprises après la fin de leurs formations.

Fondée au courant de l'année 1987, l'entreprise de télécommunications Huawei est basée à Shenzhen (en Chine), et est le fournisseur implacable des solutions dans le secteur des TIC. Rappelons que cette entreprise d'envergure internationale, est un fournisseur de solutions numériques en terminaux, réseaux et cloud, pour les opérateurs, entreprises et consommateurs. Ses produits et solutions sont déployés dans plus de 170 pays dans le monde.

"Nous avons eu à faire à une jeunesse vraiment passionnée par le monde des TIC. Il y a de la qualité dans les travaux présentés par les uns et les autres. D’ailleurs, cette année, le processus de présélection ne pouvait donner que ce résultat, dans la mesure où les candidats qui ont subi cet oral sont des étudiants certifiés Huawei. Nous apprécions les efforts de HUAWEI pour ce projet 'Seed for the future' qui encourage les jeunes étudiants dans le domaine des TIC." A fini Germain Kouloko.

Chaque année depuis près de 5 ans, des étudiants sont pré-sélectionnés et sélectionnés pour ce programme qui prend forme dans plusieurs domaines des technologies de l'information et de la communication. Des tests sont effectués à travers ces universités partenaires de Huawei au Cameroun, mettant ainsi au premier plan, les relations bilatérales existants entre entre la Chine et le Cameroun. Le chef de l'État de la République du Cameroun, S.E. Paul Biya, a d'ailleurs félicité cet engagement envers la jeunesse entreprenante et les accords de partenariats qui existe entre ces deux pays amis. En attendant les prochaines évaluations, Huawei Cameroun collabore avec les professionnels des TIC et les enseignants camerounais impliqués dans ce processus de formation digitale.

Malgré la pandémie de Coronavirus, les évaluations se passent sans perturbations en ligne et compte continuer dans cette lancée jusqu'à la fin de la maladie.

Ne manquez pas notre page Facebook!