La France est triste, la France pleure, la France a mal. La France de la Musique est vivante grâce à Johnny Hallyday [VIDEO]mais une partie de la France est morte et cette partie porte un nom ; Jean-Philippe Smet. C’est sous son nom que, lundi, il sera inhumé dans l’intimité et sur sa tombe sera marqué le nom Jean-Philippe Smet en lieu et place de Johnny Hallyday. Le Johnny national français, Hallyday par son nom, restera toujours présent dans nos cœurs car, depuis le golfe Drouot où il a commencé, et depuis ce square parisien de la Trinité où Johnny, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc s’échangeaient les disques américains, Johnny reste vivant.

Jean-Philippe Smet est mort, abandonné par son papa. C’est un mal pour un bien car Johnny ne serait pas la vedette française qui a rassemblé trente millions de personnes, organisé 3000 concerts et vendu des centaines de millions de disques.

Jean-Philippe Smet est mort, le corps physique de Johnny sera enterré à Saint Barthélémy dans les îles, là où il s’est fait construire une maison, mais Johnny Hallyday, l’acteur, le musicien, le taulier, restera toujours présent dans nos cœurs. De ma jeunesse congolaise, avant d’atterrir en France à l’âge de 19 ans, j’ai toujours écouté et aimé jojo. Je laisse aux autres le soin d’énumérer les titres les plus importants, mais pour moi Le Pénitencier fut ma chanson de référence. Johnny est mon grand frère, par la différence d’âge. Johnny a toujours été pour moi le bonheur, le lieu de référence pour la joie, l’amour grâce à ses chansons apaisantes et réconfortantes. Salut Grand frère, repose en paix, ton frangin de lait ne t’oubliera jamais car tu es le boss et le taulier. J’espère que tu me permets de prendre appui sur toi pour dire un certain nombre de choses concernant notre société française.

Johnny Hallyday l’inclassable, sociétalement et politiquement

Enfant de la rue, enfant délaissé, tout a été dit sur Johnny. Sa tante a joué un rôle important et l’amant américain Hallyday de celle-ci, a joué un rôle essentiel dans la carrière de Johnny qui, très tôt, a tâté de la guitare et du piano pour devenir le Johnny Hallyday que nous connaissons. Hallyday, amoureux de l’Amérique, des Harley Davidson, un Johnny qui a toujours opté pour le choix du meilleur pour lui et pour son public en travaillant avec les meilleurs paroliers de la scène française : Goldman, Berger, Labro et des amis nombreux comme Bruel, Julien Clerc, etc. Salut à toi, taulier, salut à toi maître, salut à toi l’enchanteur de mes jours tristes, salut à toi grand frère car tu as réconcilié dans ta mort et pendant ton vivant la France des riches et celle des pauvres. Sociétalement, tu as contribué à ne pas introduire de différence entre les riches et les pauvres, les noirs, les blancs et les autres phénotypes, tous étaient là lors de tes concerts. D’une même voix et d’une même clameur, les riches et les pauvres faisaient la France.

Repose-toi en paix. Politiquement on t’a classé trop vite à droite quand tu as soutenu Chirac et Sarkozy. Mais tu as fait aussi un concert à La Courneuve avec Marchais du Parti Communiste Française. Politiquement tu as réuni tout le monde.

Hommage de la France au taulier

Il faut remercier la France éternelle d’avoir rendu un hommage aussi vaste et important depuis Victor Hugo et Edith Piaf à notre taulier national Jojo. La France est reconnaissante à Johnny Hallyday pour ses soixante ans de présence sur la scène musicale française, même si au plan mondial et surtout aux Etats Unis (qu’il adorait) Johnny n’était pas connu comme un très grand musicien. Ce n’est pas grave Jojo. Dans le monde francophone, tu étais la référence. Tu nous laisses une image d’un homme généreux, ouvert et paradoxalement timide comme le montre un certain nombre d'ouvrages qui te sont consacré. Ta tribu (David, Laura, tes deux filles adoptives, tes compagnes Laetitia, Sylvie, Nathalie et tes autres conquêtes féminines, polygynie oblige), te sera toujours reconnaissante et fidèle, ainsi que la France. Merci taulier d’avoir pu montrer qu’en venant d’en bas on peut, en restant soi-même, aller vers le haut. Tu a souffert de l’absence du père, tu ne t’es pas réconcilié avec celui-ci, malgré toi tu as eu des difficultés avec ton fils David, comme la plupart des pères que nous sommes. Je ne te juges pas, taulier, tu es et tu resteras toujours notre icône nationale. Jean-Philippe Smet, tu vas être enterré à Saint Barthélémy que tu as aimé, face à la route et à la mer, mais notre Johnny Hallyday national n’est pas mort et reste vivant pour l’éternel. Ton patrimoine musical est énorme et important. Il faut espérer que tes proches en bénéficient financièrement car ton prochain album est prévu pour le mois de novembre 2018.

Merci Jo et merci pour ton œuvre musicale pour la France.