2

Commençons par le premier visionnage du nouvel épisode de ''Star Wars'':

Le film est loupé, et il y a + de mauvais que de bon !

Tout d'abord, pourquoi disney se sent obligé de nous éduquer ? Ce film fait du social (au sens sociétal j'entends..) Et, franchement, ce n'est pas nécessaire dans ''Star Wars''. La désacralisation d'un mythe [VIDEO], de la force, des jedi et de Luke, c'est honteux quand on connaît les moyens de lucasfilm et le temps pour développer une intrigue qui n'insulte pas ce qu'il y a eut avant !

De plus les réponses aux questions suivantes :

- Qui sont les parents de Rey

- Qui est Snoke

- Comment Ben devient Kylo

sont insuffisantes, inexistantes ou illogiques...

Pourtant, ce sont ces réponses qui me tenaient en haleine !

Mais le pire la dedans, c'est peut-être le script brut: à qui s'adresse ce film ? Pas sûr qu'un gosse comprenne tout, pourtant on remarque que le film tente de s'adresser à eux !

Enfin, l'intrigue, malheureusement on y croit Jamais !

La tension n'est jamais palpable, pas assez de mysticisme, des personnages qui ne servent à rien ou presque rendent le propos incohérent et les éléments scénaristiques sont bancals.

Pourtant, il y a une bonne volonté ! Rian veut nous montrer de bonnes idées parfois, mais il les amène mal et c'est non pas dommage, mais GRAVE !

En clair, j'avais aimé le VII malgré des imperfections flagrantes. J'avais hâte de voir le VIII après le VII, je ne suis même pas sûr d'avoir hâte de voir le IX après le VIII !

'Star Wars', second visionnage :

J'ai pu revoir le film ce matin.

Mon avis reste le même : je suis ressorti tout aussi déçu et frustré !

J'ai été encore plus frappé lors de ce re-visionnage par le manque de respirations. Difficile donc d'assimiler ou de digérer des scènes importantes (elles sont noyée dans des dialogues parfois creux et dans une accumulation de scènes brouillonnes, QUEL MARASME !)

Enfin la trilogie originelle (et même la prélogie qui voyait ces errements jaillir dans d'autres domaines) ne caricaturaient pas mais accentuaient délicieusement le caractère humain, les sentiments :

- La haine d'Anakin (III) / de l'empereur (VI)

- La tristesse de Vador à la fin de l'Empire Contre-Attaque ou à la fin de l'épisode III

- La vengeance d'Anakin face aux hommes des sables (II)

(...)

Les Caractères sont primaires, presque primitifs ! C'est brut, simple et profond, le fameux "Smart & Fun" à l'américaine.

Dans le 8, jamais on ne ressent cela et ça nous retire cette proximité avec les personnages !

Bon... Disons que l'apparition furtive d'un ancien personnage rajoute un peu de profondeur (j’essaie de ne pas spoiler) :

>> En étant totalement anti-dogmatique, ce personnage donne les clés de ce qu'aurait dû faire Luke à la fin de l'épisode, malheureusement il ne le fera même pas !

Pour finir, cet épisode se suffit à lui même ! À la fin, on en est au même point qu'au début, il n'y a rien de nouveau ! J.J.

Abraam se retrouve juste (pour le IX) dans la même situation qu'à la fin du VII, mais déplumé de quelques personnages en prime ! Pire, le VIII retire quelques caractéristiques que le VII avait semé de-ça et-là et proposé comme plan d'intrigue à développer pour la suite.

Johnson, en plus de ne pas avoir réussi le VIII (à mon sens), égratigne le VII ! Mais cela vaut pour le VIII sans savoir ce que proposera le IX.

Mme Kennedy avait un plan : contenter les fans de la première heure en poursuivant l'intrigue originelle et en accueillant un public plus large ! C'est raté à partir du moment où les personnages principaux de la trilogie originelle sont aussi peut important (ce doit être leur combat !)

Néanmoins, "Il y a encore un espoir" pour la suite...