Face à une crise écologique mondiale, tous (ou presque [VIDEO]) s'accordent à dire qu'il est temps d'agir. Car oui, nous sommes tous pollueurs, mais nous pouvons également changer. Comment ? Des actions simples, à appliquer au quotidien, des habitudes de consommation à changer progressivement. Changer sa consommation pour réduire ses déchets, tel est le but de ce projet appelé "Objectif Zéro Déchet".

"Un mode de consommation plus écologique"

L'appellation est claire, son but également : le concept Zero Waste vise à changer son mode de vie pour progressivement réduire, puis ne plus produire de déchets.

Si la démarche peut en effrayer plus d'un, et ainsi paraître insurmontable, elle est au contraire accessible à tous. L'idée est de commencer par de petits gestes pour aller progressivement vers un mode de consommation plus écologique, mais aussi économique.

Ainsi, le Zéro Déchet se base sur cinq grands principes: refuser l'inutile, réutiliser, réduire, recycler et composter. Pour se faire, acheter en vrac, composter ses biodéchets ou tout simplement refuser les publicités, sont des solutions parmi tant d'autres.

Si la défense de la cause n'est pas nouvelle, elle gagne cependant en popularité, notamment grâce aux réseaux sociaux où certains Youtubers connus n'hésitent pas à user de leur influence pour éveiller les consciences et sensibiliser les internautes. Le 22 octobre, David Coscas et Raphaël Carlier, alias McFly et Carlito sur Youtube, ont fait appel à leur communauté pour participer à une Clean Walk dans les rues de Paris. Accompagné de d'autres youtubers tels que Norman ou Baptiste Lorber, (parrain de l'association "Les Frigos Solidaires" et adepte du Zéro Déchet), ils ont été nombreux à se déplacer place Joinville pour une collecte de déchets, dont le but principal a été la sensibilisation.

"Une première rue Zéro Déchet à Paris"

Depuis plusieurs années déjà, ce qu'on appelle aujourd'hui le "réseau Zero Waste Europe" a été rejoint par près de 400 villes européennes, dont Paris, Strasbourg, Lyon où encore Roubaix, où des groupes et associations militent et lancent des projets visant à réduire de façon simple la production de déchets de leurs habitants. Ainsi, dans le cadre du "Plan Climat", la ville a voulu tenter l'expérience d'une "Rue Zéro Déchet". Cette expérience, dont le but final est de réduire d'au moins 50kg la production de déchets par personne, fait partie des mesures prises par la mairie de Paris qui espère transformer la ville en une ville neutre en carbone.

Pendant une année, de décembre 2018 à décembre 2019, les habitants et commerçants de la Rue de Paradis auront à leur service divers dispositifs visant à réduire la production de déchets : frigos solidaires, composteurs collectifs, cendriers de poche, ou encore ateliers écologiques pour sensibiliser et former au tri sélectif et au recyclage. Alors si toute une rue peut s'y mettre, pourquoi pas vous ?