Mario Balotelli, en signant à l’OM même pour 6 mois, va faire couler beaucoup d’encre. Il en a déjà fait couler des litres avant d’arriver à Marseille tant les négociations, les discussions et les rumeurs ont duré depuis l’épisode de la saison dernière jusqu’il y a deux jours quand c’est devenu officiel. Aussi sulfureux que le club dans lequel il va évoluer, cela peut très bien se passer comme tourner rapidement au fiasco.

L’OM aime les joueurs de caractère

A Marseille, on le sait, il manque un attaquant de haut niveau qui est capable de faire la différence, de changer le cours d’un match.

Publicité
Publicité

Mais aussi et surtout d’un homme avec une image forte, du caractère qui peut emballer une rencontre sur un coup d’éclat. Super Mario a et est tout cela. Niveau Football, personne ne contredira le fait qu’il est supérieur à Valère Germain ou Kostas Mitroglou. Et les Phocéens en ont pleinement besoin alors que les deux derniers cités déçoivent depuis qu’ils sont au club.

0 but depuis le début de la saison

De la personnalité, il en faut, mais ce ne sera pas suffisant.

Et ce qui peut ravir les supporters de Marseille peut aussi les effrayer. Balotelli peut craquer à tout moment et s’il a l’attitude de ces derniers mois à Nice, les fans ne le louperont pas. On a beaucoup vu Mario marcher sur les terrains de Ligue 1 et seule son envie personnelle lui fera soulever les foules olympiennes. Les statistiques aussi devront être bonnes dans un sport où aujourd’hui, elles ne pardonnent pas. Et de ce côté-là, c’est ce qui inquiète car l’Italien, lors de sa dernière saison avec Nice, affiche un bilan désastreux : zéro but, une passe décisive et cinq cartons jaunes en dix rencontres. Dans quel état arrive-t-il à l’OM ? C’est aussi la question que tout le monde se pose pour un joueur qui n’a pas joué depuis presque six mois.

Publicité

Un salaire qui peut ne rien arranger

Arrivé pour 4 millions d’euros, Mario Balotelli touchera environ 500 000 euros par mois sur quatre mois. Une belle opération pour finir une saison bien entamée. Les salaires étant, selon plusieurs sources, au cœur des problèmes au sein de l’effectif marseillais, il n’est pas certain que les Payet, Thauvin et compagnie voient d’un bon œil l’arrivée de l’ancien Milanais. Balotelli devra prouver sur les terrains dans un cadre où la pression n’est pas celle de l’OGC Nice.

Réponse peut-être ce vendredi soir où il figure déjà dans le groupe pour affronter Lille.

Lire la suite