Pourtant la solitude a du bon. Beaucoup. Certes il est important d'avoir une vie sociale, être entouré, avoir un soutien, mais il est primordial d'avoir du temps pour soi durant quelques temps. Le temps de l'introspection, la réflexion, et l'apprentissage de soi est arrivé. Les gens voient des choses chez vous sans que vous vous en rendiez compte : votre fragilité, votre manque de confiance en vous, vos sourires qui sonnent faux, votre personnalité qui n'est pas vraiment la votre mais plutôt un masque ajusté pour être accepté par la société.

Le sujet a peur d'être seul, de finir seul, de ne pas être aimé et a ce besoin constant d'avoir son téléphone près de lui pour rester en contact avec autrui via des textos et les réseaux sociaux. On remarque que désormais le premier réflexe des gens à leur réveil n'est pas d'aller aux toilettes mais d'aller sur Instagram et Snapchat voir les "actualités".

Affronter sa peur

A force de trop vouloir s'intégrer à tout prix, les gens ont cette fâcheuse tendance à oublier qu'ils deviennent justement invisibles. Parfois elle est désirée, et parfois elle est imposée en raison d'une vie sociale pauvre ou inexistante.

Peu importe le cas, la solitude a du bon. Elle permet à l'individu d'apprendre à véritablement se connaître en profondeur. Les gens pensent souvent (trop) se connaître mieux que personne mais c'est faux, un petit détail peut montrer à votre facteur que vous n'êtes qu'un acteur, votre personnalité est donc fausse voire inexistante.

La solitude, comment la gérer ?

On fait le vide autour de soi durant quelques temps et on écrit.

Un journal intime fera parfaitement l'affaire, et vous écrivez absolument tout sans vous auto-censurer. Soyez sans pitié envers vous même, notez ce que vous méprisez chez vous, dans votre vie, les solutions qui s'offrent à vous pour être enfin heureux, les décisions difficiles à prendre qui vous permettront d'atteindre vos objectifs, faites des listes très sérieusement, changez vos habitudes comme la cigarette, l'alcool, les sorties, le sexe, les amis, peu importe certaines de ces choses vous empêchent d'être heureux et être publiquement qui vous êtes vraiment.

Il est plus que nécessaire d'être dur envers soi-même lorsque l'on fait une introspection car les gens mentent, ils ne vous diront jamais ce qu'ils pensent réellement.

On n'a jamais fait de cercueil pour deux personnes, on commence seul et on meurt seul, nous n'avons que nous alors apprenez à vous connaître, savoir qui vous êtes derrière ce masque, les défauts et qualités, ce qu'il faut changer, notre quête dans la vie.

On ne vit qu'une fois, on s'en fiche de ce que pensent les autres. Chacun vit la solitude à sa façon mais c'est une bénédiction si l'on sait comment l'approcher.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite