Cher Martin, je t’écris en ce lendemain de défaite, enfin plutôt de contre-performance sur l'individuel. Comme tu as pu le dire dans ton interview d'après-course, sportivement, c'est une période assez compliquée pour toi, mais sache que nous les fans, et moi le premier, nous te soutiendrons jusqu'au bout. Tu es notre leader, le biathlète de tout un peuple et tu sais, des Martin Fourcade [VIDEO] nous n’en avons eu qu’un et nous n’en aurons qu’un seul.

Fier de Martin Fourcade

Comme toi (enfin moi sur le canapé et toi en pleine course), je scrute tes tirs à la loupe, dès qu’il y a une erreur, je commence à faire des calculs. Tu ressors à 10 secondes, à 20 secondes de la tête, je me dis : sur les skis il peut le faire. Ou alors, parfois je me dis, ça y est, pour le podium c’est fichu. Dans le biathlon, il y a toujours du suspense quel que soit le contexte, ce qui apporte également de belles ou moins belles surprises souvent, mais jamais d’ennui dans ce sport.

Alors oui aujourd'hui, l’accumulation des compétitions au top te fatigue, la sollicitation des médias sûrement un peu aussi et tes mauvaises sensations te rendent un peu nerveux. Mais sache que tu resteras toujours le meilleur biathlète pour nous et nous sommes tous fiers de toi.

Fiers de ton implication avec l'ensemble des biathlètes français, tout d’abord. Oui, cela peut paraître dingue, mais tes excellents résultats ont eu un impact sur l'ensemble des Bleus.Tu as toujours été là pour eux et tu le seras toujours.

Tu as toujours tout donné pour tes collègues (laissant une place importante aux relais) et même quand rien ne va comme en ce moment, tu décides de te concentrer à fond pour le relais. Tu es un exemple pour l'ensemble des jeunes, qui rêvent un jour, de faire comme Martin Fourcade.

Merci Martin

Et puis, quels souvenirs tu nous as déjà laissés ! 7 médailles aux Jeux Olympiques, 25 dans les championnats du monde.

Tous les amoureux de sport se souviennent également du drapeau à l'ouverture des derniers JO, quelle fierté ! N’oublions pas également les records que tu as : 4 fois le Grand Chelem (2013, 2016, 2017, 2018), 5 médailles d'or aux Jeux Olympiques, 24 petits globes de cristal, 14 victoires lors d'une saison et j'en oublie sûrement pleins d'autres. Alors, je te dis merci. Merci pour tout. Les bons moments que tu nous as faits passer resteront.

Et l’aventure n’est pas finie, loin de là. Il y a une belle médaille à aller chercher encore dans ce Championnat du monde en relais, et pourquoi pas une autre sur la Mass-Start. Encore une chose, ne pense pas à nous donner du plaisir en course, cherche d'abord le tien. Te voir bien sur la neige est plus important qu'une potentielle médaille. Ne lâche rien, reviens nous en forme, et retrouve cette sorte de monstre que tu dis avoir créé pour retrouver les sommets, mais n'oublie pas dans les bons comme dans les mauvais moments, tes supporters sont là.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite