Une nouvelle fois cette année, les clubs français n'ont pas pu briller dans les compétitions européennes. Que ce soit en Champions ou en Europa League, la France n'a plus aucun représentant. Et bien que l'équipe de France ait été championne du monde, que l'OM ait été en finale de l'Europa League, il règne une atmosphère de honte et d'incapacité au sein du Football français.

Un championnat pas à la hauteur

En effet, les clubs français ont été tournés en ridicule cette année.

Une nouvelle remontada pour le PSG, mais ça, nous sommes habitués et une autre pour Rennes hier soir quant à Lyon, le club n'était tout simplement pas assez fort et que dire de l'OM ou de Monaco...

Des humiliations qui font écho au niveau réel de la Ligue 1. Ainsi, si Paris domine outrageusement le championnat, le reste semble complètement à la rue. Incapable de concurrencer un club qui malgré une centaine de millions dépensée, stagne depuis bientôt 10 ans.

Et si Monaco a réussi à le faire il y a quelques années, le club s'est laissé dépouiller quand il aurait pu progresser. L'idée de progrès, de conquête n'est pas forcément de mise, les clubs français préférant vendre leurs meilleurs joueurs afin d'avoir de l'argent (hors PSG). Toutefois un autre problème vient s'ajouter à ce manque d'esprit de conquête... les excuses. Qu'elles soient par rapport à l'arbitre, au calendrier ou aux blessures...

les clubs français se réfugient bien trop souvent derrière ce genre d'excuses.

Toutefois, on découvre aussi une incapacité technique, tactique et mentale face aux autres formations européennes. Rennes a su se hisser au-dessus d'une équipe comme le Betis tout comme Lyon, Manchester City et le PSG, Liverpool. Cependant, lorsqu'il faut aller plus loin, plus haut dans le niveau de jeu, ces équipes se retrouvent incapables de prendre le dessus.

Une formation de jeune peu inspirée

Ce faible niveau pourrait s'expliquer par rapport à la formation des joueurs en France. Les meilleurs centres de formations jouent l'Europe mais certaines limites, même pour eux, apparaissent aisément. Au sein des équipes européennes de cette année, on retrouve le PSG avec un bon centre de formation qui malheureusement ne laisse pas la chance aux jeunes afin de rentrer dans l'équipe première.

Des joueurs étrangers venus pour un projet mais qui peuvent en partir à tout moment pour un club qui gagne.

Lyon possède le meilleur centre de formation français mais s'appuie sûrement trop dessus. Pas assez d'expérience. A Rennes, et comme dans bien d'autres clubs français, la formation s'axe sur des joueurs physiques, athlétiques qui n'ont pas la qualité nécessaire face aux grosses écuries européennes.

Les autres clubs européens possèdent une qualité technique bien supérieure aux clubs français. Bien sûr, l'expérience joue aussi, mais le jeu et le système français montrent depuis des années des limites évidentes, et c'est encore le cas cette année. Peut-être que les clubs de Ligue 1 auront retenu la leçon cette fois-ci...

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite