L'arrivée de QSI en 2011 à la tête du Paris Saint-Germain fut accueilli en trombe par les supporters. Habitués aux soirées moroses, sous la pression d'une relégation, l'arrivée d'un tel investisseur ne pouvait que ravir tout le monde au sein de la maison parisienne. Voilà bientôt 10 ans que le PSG a été racheté, et presque 10 ans qu'il glane quasiment tous les titres en jeu sur la scène nationale grâce aux investissements.

Des investissements qui posent questions

Ces investissements ont permis la venue de grands noms tels que Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva ou plus récemment Neymar ou Mbappé...

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

De grands entraîneurs ont accompagné cette équipe, tels qu'Ancelotti, Blanc ou Emery avec toujours ce même constat : résultats insuffisants.

En effet, le PSG a multiplié les gros investissements sportifs, accumulant de grands noms sur quasiment toutes les lignes, jouant un Football assez attractif, gagnant les coupes nationales, sans jamais toutefois dépasser les quarts de finale de la Champions League.

La formation a pourtant adapté son style, l'a changé de nombreuses fois, mais depuis l'ère Laurent Blanc, là où le PSG aurait dû connaitre une progression, il ne dépasse désormais plus les 8èmes de finales.

L'effectif a été remanié, rajeunit, notamment avec de jeunes joueurs du centre de formation, prometteurs mais est ce suffisant ? Les fans du club répondent à la négative depuis quelques saisons. Le PSG investit sur de grands noms, certes, mais sûrement pas sur ce dont ils ont besoin. Prenons l'exemple de l'arrivée de Neymar [VIDEO] et de Mbappé [VIDEO], énorme coup, d'un point de vue sportif et publicitaire. Toutefois, le PSG avait surtout besoin de milieu de terrain, ainsi que de latéraux. Les choix d'investissements ne sont donc pas toujours les bons, malgré l'impact direct sur le papier.

Pas encore au (très) haut niveau ?

Ces choix payent puisque la saison est longue et nombreux sont les matchs où le PSG est présenté comme favori. Et voilà un autre mauvais point qui explique que les parisiens n'arrivent pas à franchir un pallier : la Ligue 1 [VIDEO]. Le championnat offre de belles rencontres seulement, jamais du niveau d'un prétendant à la victoire en Champions League. L'effectif du PSG [VIDEO] paye les mauvais choix des investisseurs puisque les joueurs suffisants en Ligue 1, ne sont plus au niveau lors de gros matchs de Champions League.

Dani Alvès, bien qu'anciennement le meilleur latéral droit au monde, a prouvé l'année dernière qu'il ne pouvait plus être totalement au niveau dans les grands rendez-vous. En effet, la défaite au match aller du PSG est en partie due a ses erreurs défensives qui aboutissent au 3-1 final. Le club semble vouloir jouer sur l'expérience des joueurs, toutefois ces joueurs peuvent s'avérer trop vieux. D'autres joueurs comme Rabiot ou Kimpembe montrent aussi leurs limites dans ce genre de match, accumulant les erreurs avec trop de facilité et de nonchalance.

Le PSG au contraire des grosses écuries européennes n'a pas l'habitude de s'arracher en équipe, et laisse la facilité de la Ligue 1 les gagner. Chaque année punis et parfois lourdement (La Remontada). La méthode Tuchel [VIDEO], quand à elle, ne semble pas pour l'instant porter ses fruits (défaite face à Liverpool [VIDEO], match nul face au Napoli...) malgré un effectif de qualité mais peut-être pas assez équilibré sur toutes les lignes. Cependant, avec l'expérience accumulée durant toutes ces années d'éliminations précoces, le PSG trouvera peut-être la recette cette saison.