C’est vrai un bon manager doit assumer sa position hiérarchique, il doit aussi aider ses collaborateurs à atteindre leurs capacités maximums. Coacher son équipe en étant manager n’est pas impossible car beaucoup le font déjà en obtenant les meilleurs résultats.

Pas facile mais pas impossible

Si vous pensez que coacher une équipe est compliqué, alors ne vous forcez pas. Entourer vous d’un adjoint qui servira de courroie entre vous en votre équipe et veuillez vous assurer qu’il aime passer du temps avec votre équipe alors que vous êtes davantage dans le côté opérationnel.

Pour atteindre des résultats positifs, un manager doit aussi savoir écouter et faire des échanges avec ses collaborateurs, et c’est indispensable s’il veut les aider à progresser. Mais il y a des moments où il faut qu’un bon manager sache prendre décision sans réunir son équipé pour discuter de manière consensuelle, mais d’éteindre le feu immédiatement en assumant son rôle de leadership. Une des techniques qui prouve la faisabilité de bien coacher son équipe en étant un leader est de se mettre à la place de l’autre.

Il est aussi indispensable d’écouter, de questionner et de reformuler. Ainsi les collaborateurs se sentent écoutés, compris. Il n’est pas ici question de consulter des mails, de passer des appels téléphoniques, mais de voir ou même de passer des moments avec son équipe.

Un bon manager doit aussi savoir les caractères à supprimer

Et oui, pour cause de la définition imposé au terme, le leadership n’est pas toujours de mettre tous les détails à notre faveur, quelques fois, il faut s’oublier un peu.

Pour bien coacher son équipe, il faut remarquer les initiatives des autres et non pas de toujours projeter sa propre histoire, envie, frustration sur les autres. Il faut aussi faire attention sur la façon dont on regarde ses collaborateurs. « Ne jamais les traiter comme un crétin », quelques fois on peut ne pas se rendre compte des paroles que nous prononçons et pourtant ils ont des effets sur nos collaborateurs.

En effet, si le manager pense qu’un collaborateur est médiocre, il risque de ne pas lui donner des feed-back sur son évaluation. Etant donné que les feed-backs sont des éléments essentiels pour donner la motivation à nos collaborateurs, il se peut qu’au lieu de lui encourager, l’effet sera totalement le contraire. Mais il faut aussi sortir de l’idée que pour être respecter un manager doit adopter un comportement distant et directif. Il faut toujours être plus proche des collaborateurs pour les encourager, coacher et atteindre son objectif de meilleur manager.

Pour vous montrer pertinent aux yeux de votre entourage professionnel il faut adapter leur mode de fonctionnement. Mais il faut aussi avoir le profil plus directif pour les personnes qui ont plus besoin d’encadrement que les autres.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite