Les secrets de la longue espérance de vie des habitants d'Okinawa sont désormais à portée de tous. Une recherche sur cette étonnante longueur de vie vous permet aujourd'hui de prétendre au prolongement de votre vie dans un état de santé meilleur.

La région des centenaires

Le Japon détient la palme d'or de longévité au monde, et la région d'Okinawa est celle qui fait le plus briller cette couronne. C'est une région qui a possédé pendant des décennies le record mondial de longévité. Jusqu'à présent, elle possède le taux de centenaires le plus élevé au monde.

Pour cent mille habitants, on y compte près de 33 centenaires, selon le site maxisciences. C'est un record qui a plongé la communauté scientifique dans de nombreuses investigations. Ces dernières ont permis de déceler dans les modes de vie de ces populations, la particularité d'une alimentation qui fournit une santé de fer.

Une alimentation abondante de vie

Cela fait longtemps que la population d'Okinawa s'alimente à base des plantes endémiques et des poissons issus de la barrière de corail. Ces aliments contiennent une faible quantité de sucre et de matière grasse, ce qui permet une longueur de vie exceptionnelle.

Généralement, les menus de l'île sont essentiellement composés de légumes et de riz. Ces légumes se consomment avec des épices et des algues. Le professeur agronome de l'Université des Ryukyu de Nishihara, à Okinawa, Shinkichi Tawada, a fait des études sur l'alimentation des habitants d'Okinawa. A l'issue de ses recherches, une plante nutritive suscite un intérêt particulier pour la bonne santé. Il s'agit du getto.

C'est une plante de la famille du gingembre, présentant de grandes feuilles vertes. Cette plante contient du resvératrol, qui est un antioxydant ayant de nombreux bienfaits pour la longévité. Pour confirmer ces bienfaits, Shinkichi et son équipe ont fait des expériences sur des démotodes, un type de vers ayant un mois de vie. Après une exposition quotidienne de ces derniers au getto, ils ont eu 22,6% de temps de vie en plus que les autres.

Depuis des générations, la population d'Okinawa estime que le muchi (un met fait à base de riz et de feuilles de getto) donne force et vigueur, et met à l'abri du rhume.

Une tradition culinaire en voie de disparition

La centralisation du getto dans la cuisine traditionnelle est probablement le secret de la longueur de vie à Okinawa. Cela expliquerait l'actuel constat de régression de l'espérance de vie dans cette même région.

En effet, les restaurants traditionnels disparaissent au profit des fast-foods. A l'origine, ces derniers avaient pour but de nourrir le personnel des bases militaires américaines implantées sur l'île. Aujourd'hui, ces fast-foods ont changé les habitudes alimentaires de la jeunesse d'Okinawa. Le résultat est une baisse de l'espérance de vie. Bien que les femmes d'Okinawa vivent toujours 87 ans en moyenne, on note chez les hommes une chute les conduisant à une moyenne de 79,4 ans.

Cette dernière est inférieure à la moyenne nationale. De plus, Okinawa détient aujourd'hui, le taux d'obésité le plus haut du Japon.

Ne manquez pas notre page Facebook!