6

Après un été difficile, le président Macron a réussi en ce mois de décembre à confirmer l'inversion de la courbe de sa popularité auprès des français [VIDEO] désormais ascendante, selon le baromètre Ifop pour le JDD.

Depuis sa campagne jusqu'à son accession à la fonction présidentielle, #Emmanuel Macron semble avoir tissé avec les français une relation assez particulière. Alors quand vient le temps du #Sondage et des enquêtes d'opinions, l'action du tout jeune Chef de l'État est largement analysée et commentée. Et pour le quatrième mois consécutif après septembre, octobre et novembre, la côte de popularité du président de la République est donc à la hausse.

Une situation inédite !

Faisant suite à la hausse de 4 points enregistrée au mois de novembre selon le baromètre Ifop, c'est un bond de 6 points qu'a réalisé la côte du fondateur d'En Marche pour se retrouver à 52% d'opinions favorables. C'est bien la toute première fois qu'un président français en exercice réussit l'exploit d'inverser la courbe de sa popularité depuis plus de 30 ans et Valéry Giscard d'Estaing.

Emmanuel Macron plus fort que ses prédécesseurs

En repassant au-dessus de la barre des 50% d'avis favorables vis-à-vis de son action, Emmanuel Macron a réussi un véritable tour de force politique. En effet, aucun de ses prédécesseurs n'avait réussi à se "sortir des abîmes de l'impopularité", a d'ailleurs subtilement noté Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l'Ifop.

Les spécialistes de la question s'étaient d'ailleurs habitués à voir la côte de la popularité des présidents suivre un schéma identique à peu de choses près.

Valéry Giscard d'Estaing en fin 80, François Mitterrand après 83, Jacques Chirac en 95, Nicolas Sarkozy [VIDEO] en janvier 2008 et François Hollande en septembre 2012, tous ces présidents ne verront plus leur popularité remonter au-dessus de 50% d'opinions favorables, exception faite pour les périodes de cohabitation dans l'Exécutif.

Pour ceux qui espéraient voir la bulle Macron exploser, il faut croire qu'il leur faudra attendre encore un bon moment. Le président de la République semble avoir pour l'heure conquis par son action et la fraîcheur de sa politique.

Une opinion toujours bienveillante vis-à-vis de Macron

Pour ce sondage réalisé en ligne et par téléphone auprès 1942 personnes représentatives de la population, le Chef de l'État aura recueilli, dans le détail, 52% d'avis favorables pour 46% de mecontents (-6 points par rapport au dernier sondage). Côté Gouvernement, son Premier ministre, Édouard Philippe, est de plus en plus en vue avec 54% (+5) d'avis favorables pour 42% (-3) de mécontents.

Ainsi, avec un avis favorable majoritaire aussi bien auprès de LREM (91%, +3), que chez LR (63%, +7), ou le PS (59%, +13), difficile de voir comment l'opposition pourrait trouver sa place dans l'espace politique. #popularité