Pour la première fois, les députés de la précédente mandature, les sortants comme ceux qui ont été réélus, ont du reverser à l'Assemblée Nationale la part de l'Indemnité pour Frais de Mandat qu'ils n'avaient pas utilisée entre 2012 et 2017. Cette dotation avait pour but de couvrir les dépenses relatives au transport, à l'hébergement et aux autres frais divers de chaque membre du Palais Bourbon.

Selon les données actuelles, 354 députés sur 577 ont reversé une somme à l'Assemblée, pour un total de 3.5 millions d'Euros sur les 200 millions qui leur ont été attribués pendant cinq ans. Selon le journal Le Monde, le montant moyen remboursé s'élèverait à 9.000 Euros par parlementaire. Par ailleurs, 140 députés ont déclaré qu'ils n'avaient rien à reverser, et 83 n'auraient pas encore répondu.

Mais le chiffre est déjà bien supérieur aux 988.000 Euros récupérés par le Palais Bourbon en 2012, lorsque la mesure n'était pas obligatoire.

A partir du 1er Janvier 2018, les règles vont cependant changer [VIDEO] suite au vote d'une résolution [VIDEO] le 30 Novembre dernier. En effet, au début du mois, un collège de questeurs a convenu de la création d'une dotation annuelle d'environ 19.000 Euros par parlementaire pour leurs frais de communications (courrier, téléphone) et de transport, ainsi qu'une indemnité mensuelle de 1.200 Euros pour l'hébergement. Le total s'élèverait donc à un peu moins de 100 millions d'Euros versés aux 577 députés sur cinq ans. #Gouvernement #Démocratie