La Haute autorité pour la transparence de la vie publique plus connue sous l'acronyme HATVP oblige chaque ministre à faire une déclaration de son Patrimoine. Cette déclaration est ensuite rendue publique et accessible sur le site de ladite autorité. Chaque ministre s'est donc plié à la loi et a effectué sa déclaration de patrimoine. Ces déclarations réservent cependant quelques surprises qui risquent de griser quelques soutiens du gouvernement, en particulier les soutiens du ministre de l'Écologie, Nicolas Hulot qui a fait sa déclaration le 4 décembre dernier et qui vient d'être publiée.

Nicolas Hulot : un ministre de l'Écologie pas si écologique

Le ministre de la transition écologique et solidaire, en poste depuis 17 mai 2017 dans le gouvernement d'Edouard Philipe a déclaré à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique un patrimoine de plus de 7,2 millions d'euros. À ce titre, il fait partie avec Muriel Pénicaud, l'ancienne PDG de Danone dont la fortune s'élève à 7,5 millions, de la douzaine de ministres qui possèdent un patrimoine supérieur à un million d'euros.

Ce gouvernement semble donc confirmer le surnom d'Emmanuel Macron, autrement appelé "le président des riches".

Mais ce n'est pas tant le montant qui pourrait gêner le grand public, mais plutôt les 6 voitures thermiques que Nicolas Hulot a déclaré à l'HATVP. En effet, le ministre a annoncé avoir une voiture Volkswagen, une voiture BMW, une voiture Citroën deux chevaux, une voiture Land Rover, une voiture Citroën, et enfin une fourgonnette Peugeot Boxer. Tout cela semble bien important pour un ministre de l'Écologie censé montrer l'exemple et qui lutte contre le réchauffement climatique. Faite ce que je dis, pas ce que je fais semble-t-il dire...

Patrimoine : 6 voitures thermiques, mais pas que !

La déclaration ne s'arrête pourtant pas là. Car en plus de disposer de ces 6 voitures thermiques, Nicolas Hulot a aussi déclaré avoir en sa possession un scooter électrique BMW (il semble ainsi montrer un peu l'exemple), un bateau à moteur de marque Vaillant ainsi qu'une moto BMW.

Tout ce patrimoine s'évalue à la hauteur de plus de 105 000 euros.

Cependant, le ministre n'aime pas que les voitures, car il est aussi propriétaire ou co-propriétaire de cinq propriétés dont une en corse qui est estimée à 1,05 millions d'euros. Ces déclarations semblent ahurissantes, mais il faut bien comprendre qu'avant d'avoir été ministre, Nicolas Hulot a été avant tout journaliste et a engrangé de nombreuses ressources.