6

Loin de son embellie de fin 2017, la côte d'Emmanuel Macron est de nouveau à la bourre auprès de l'opinion publique, signe peut-être d'une impatience grandissante des Français à voir enfin se dessiner des résultats palpables aux nombreux chantiers engagés par le Gouvernement.

43% d'opinions favorables recueillies par l'action du président de la République, c'est ce que révèle ce mercredi 28 février un sondage BVA réalisé pour Orange, RTL et La Tribune auprès d'un échantillon de 1019 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. C'est tout juste un point de plus que le pire score qu'il avait jusqu'ici enregistré en octobre dernier.

C'est principalement chez les personnes âgées de 35 à 49 ans que le fondateur d'En Marche perd du terrain avec 32% (-6 points depuis janvier). A côté de cela, ils sont une courte majorité de 53% à avoir une mauvaise opinion du Chef de l'Etat.

Les réformes de la Fonction publique et de la SNCF, mais plus encore le recours aux ordonnances sont perçus par beaucoup comme une casse des services publics et même un déni de démocratie. Une situation à laquelle le Gouvernement devra répondre rapidement s'il ne veut pas payer le prix d'un bras de fer avec les Syndicats [VIDEO] sur les réformes engagées.

Edouard Philippe imprime de mieux en mieux dans l'opinion

Du côté d'Edouard Philippe, on connaît plutôt une éclaircie avec 47% (+2) de personnes qui ont une bonne opinion du Chef du Gouvernement. Ils sont aussi 48% à se dire mécontents, une balance plutôt équilibrée pour le premier ministre.

En présentant une tendance qui s'oppose à celle d'Emmanuel Macron, l'ancien maire du Havre montre qu'il entre beaucoup mieux dans l'ordinaire des Français qu'au début de son mandat.

Pour les personnalités que les Français aimeraient voir disposer de plus d'influence, on a Nicolas Hulot (36%, -3), Alain Juppé (34%, +1), et Jean-Yves Le Drian (34%, +5) qui arrivent en tête. A noter que Jean-Michel Blanquer fait un bond en avant à 30%, tandis que Laurent Wauquiez [VIDEO] chute de 3 points à 19% d'opinions favorables. Le patron LR reste toutefois très populaire auprès de ses sympathisants.

Des temps difficiles qui s'annoncent pour le Gouvernement

Dans l'entourage d'Emmanuel Macron, on s'attend encore à baisser dans les sondages d'ici à la fin de l'année. Le dur labeur des réformes engagées a cela de négatifs que les effets ne seront pas visibles avant deux ou trois ans pour certaines. L'Exécutif espère donc transformer au maximum avant que la fronde envers son action ne s'intensifie.