7

Au cours du vibrant hommage national qui a été rendu au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame mercredi, Emmanuel Macron a tenu à rappeler aux politiques de tout bord et aux citoyens français que la lutte contre le terrorisme ne se gagnera qu'à la force d'une nation rassemblée.

Il faut dire que si du côté de la majorité présidentielle on avait appelé à l'unité dans le recueillement dès le lendemain des attentats qui ont frappé Trèbes et Carcassonne, certains responsables politiques ont eux jugé opportun de dénoncer la naïveté supposée de l'Exécutif sur la question du terrorisme. Marine Le Pen, Laurent Wauquiez ou encore Dupont-Aignan ont ainsi vivement critiqué la politique sécuritaire mise en oeuvre par le gouvernement et appelé de leurs vœux à la restauration de l'État d'urgence.

Des réactions excessives et polémiques qui n'ont pas manqué de braquer la classe politique dans son ensemble, avec une Assemblée nationale [VIDEO] qui apportait très largement son soutien à Édouard Philippe mardi. C'est donc en se drapant de ce soutien appuyé et du formidable courage de « chef » affiché par le désormais colonel Beltrame, qu'Emmanuel Macron a assuré de sa volonté d'agir fermement, mais sans excès face à la barbarie.

L'Exécutif réagira avec fermeté et méthode

En effet, il est clair, de l'avis du Chef de l'État, que la réaction du gouvernement face au terrorisme qui sévit en France depuis quelques années ne se fera attendre. Toutefois, elle ne se fera pas dans un esprit de revanche ou dans la précipitation de l'émotion. Le Chef des Armées en a appelle ainsi à une action ferme et particulièrement méthodique.

Éducation, sécurité du quotidien, lutte contre la propagande de la haine, conscience citoyennne, l'Exécutif n'a de cesse depuis quelques jours d'égrainer les différents leviers qu'il compte actionner pour endiguer la mouvance djihadiste. Emmanuel Macron a quant à lui invité la jeunesse française à s'inspirer de l'exemple d'Arnaud Beltrame [VIDEO] qui sera jusqu'au bout resté fidèle aux valeurs de la République.

Macron en appelle à l'esprit de résistance des Français

Si certains seraient bien vite tentés de verser dans la division, le président de la République a lui tenu à rappeler, dans son discours à l'Hôtel des Invalides, combien la France s'est montrée plus forte face à ses ennemis lorsqu'elle a décidé de se rassembler derrière ses valeurs et ses principes républicains. Hors de question donc de tomber dans la peur de l'autre ou de céder face à l'obscurantisme. Toutefois, il faudra à l'Exécutif apporter des réponses concrètes pour ne pas voir la polémique s'enflammer ces prochaines semaines.