« Une digue » pour le reste de la société. Au micro de RMC, le député de la France insoumise François Ruffin n'a pas mâché ses mots. Pour lui, la mobilisation des Cheminots de la SNCF [VIDEO] est une occasion de marquer l'histoire. Pour la gauche, c'est aussi une occasion de frapper fort et de se démarquer. Les syndicats ont ainsi fait bloc derrière le mouvement des cheminots, mais c'est clairement la CGT qui fait office d'organisme leader dans cette Grève. Avec, pour grand bénéficiaire, son leader, Philippe Martinez. Mais à gauche, les différentes leaders politique veulent également en profiter pour attirer l'attention.

Besancenot en première ligne

C'est évidemment le cas de la France insoumise, par la voix de François Ruffin.

Mais Olivier Besancenot retrouve également du poil de la bête à l'occasion de cette mobilisation. Le porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste compte bien faire entendre la voix des travailleurs et mener ce combat social en première ligne... histoire aussi, pour lui, de se replacer au centre de l'échiquier politique à gauche de la gauche. Et le Parti socialiste dans tout ça ? Olivier Faure [VIDEO] ne devrait pas manquer ce sujet fort pour imposer sa patte en tant que nouveau Premier secrétaire d'un PS en reconstruction.