Les dernières années ont montré une importante dégradation de la situation politique en Europe, avec des élections où les partis d'extrême droite sont bien positionnés. Dimanche dernier, la Hongrie a ainsi élu le parti de Viktor Oban au pouvoir, dans le cadre des élections législatives. Une victoire très peu surprenante dans un pays qui préfère doubler les salaires, que de recruter de la main-d'oeuvre immigrée. L’Espagne vient d’arrêter deux militants catalans qui avaient participé à des manifestations en bloquant l’autoroute.

Publicité

Ceux-ci sont aujourd’hui poursuivis pour rébellion et terrorisme, ce qui revient au même chef d’inculpation que Carles Puigdemont. Avec les attaques terroristes ces dernières années, l’effet du Brexit, l’Europe est souvent mise en avant pour son laxisme.

Un phénomène qui se généralise

Les attaques sur l’Immigration sont très utilisées de la part des partis d’extrême droite pour accéder au pouvoir. Ces politiques veulent faire croire qu’en plus de protéger les citoyens, cette politique protège les emplois, le système de santé ainsi que d'autres acquis de la société.

Les quelques signaux envoyés ces dernières années ne datent pas d’hier, et n’ont jamais été pris au sérieux. Quand la France a eu le droit à un deuxième tour aux élections avec un candidat d’extrême droite en 2002, ce fut un choc qui a réveillé de mauvais souvenirs.

L’année dernière, la France a eu le droit à une autre élection avec une candidate d’extrême droite, cette fois ceci n’a pas choqué autant que cela a été le cas en 2002. Pire encore le candidat de gauche avec une importante part des votants, a pris énormément de temps à appeler à votre contre le parti d’extrême droite.

Publicité
Top vidéos du jour

C’est dire ici comment l’Europe peut être inquiète pour son futur, avec toutes les dérives nationalistes. L’Italie a vu aussi une très importante montée de l’extrême droite ces dernières années, avec une grande réussite de la Ligue du Nord lors des dernières élections...

La réalité est que la gauche Européenne est en partie totalement responsable de cette désillusion, complétement incapable de se mobiliser et de travailler ensemble. Il fut un temps où l’appel à bloquer l’extrême droite fut quelque chose de citoyen, aujourd’hui ce n’est plus le cas.

Même si l’avenir semble plutôt sombre avec les massages envoyés par Donald Trump, il n’est jamais trop tard pour essayer de mieux faire.