Publicité
Publicité

Valéry Giscard d'Estaing garde un œil attentif sur le monde de la politique. Celui qui fût président de la République de 1974 à 1981 s'est en effet longuement exprimé sur l'antenne d'Europe 1 à propos de l'actualité, et notamment de la situation d'Emmanuel Macron [VIDEO]. ' Si on veut obtenir des résultats, il faut parler clairement, il faut garder totalement son calme. La polémique interdit la réforme ', a ainsi expliqué l'ancien chef de l’État, en forme de conseil à celui qui occupe le poste de président de la République depuis l'an dernier.

Lui même jeune chef de l’État lorsqu'il occupait la fonction, Valéry Giscard d'Estaing est conscient de la difficulté de gouverner la France. Il a d'ailleurs reconnu que le pays était particulièrement difficile à réformer.

Advertisement

Une difficulté à laquelle doit faire face Emmanuel Macron depuis le début de son mandat.

Macron fait son mea culpa

Pas plus tard que mardi soir, Emmanuel Macron [VIDEO] a d'ailleurs pris la parole à la télévision, au cours d'une allocution de douze minutes suivie par 12,9 millions de téléspectateurs. Une intervention qui a permis au président de la République de faire son mea culpa sur plusieurs sujets, mais aussi de faire étalage de son programme pour la suite du quinquennat. Macron souhaite réformer.

Mais son allocution n'a pas vraiment convaincu l'opposition, ni une majorité de Français selon les différents sondages d'opinions. Après un remaniement qui a pris plus de temps que prévu, Emmanuel Macron est clairement dans une période délicate, lui qui voit approcher les élections européennes de 2019. Une échéance qui pourrait faire mal à la majorité.

Advertisement

Sarkozy échange avec Macron

Voir Valéry Giscard d'Estaing donner des conseils à Emmanuel Macron n'est pas vraiment une surprise. L'ancien président de la République n'a jamais cessé de s'intéresser de près à l'actualité politique, lui qui a occupé pendant longtemps un siège au Conseil constitutionnel. Emmanuel Macron est lui plutôt adepte des échanges avec un autre ancien président en la personne de Nicolas Sarkozy.

Les deux hommes se sont vus plusieurs fois depuis l'élection de Macron en 2017, notamment au début du mois d'octobre, peu avant le remaniement. En revanche, les rapports sont plutôt froids avec François Hollande. L'ancien chef de l’État de 2012 à 2017 n'a pas manqué de critiquer l'action de son ancien protégé, qu'il avait nommé ministre de l’Économie durant son quinquennat.