Publicité
Publicité

Chez les Le Pen, les prochaines élections européennes seront particulièrement attendues. En effet, pour Marine Le Pen, ce sera peut-être l'occasion de frapper un grand coup et d'obtenir une victoire électorale retentissante pour le Rassemblement national [VIDEO]. Mais pour Jean-Marie Le Pen, ce sera également l'occasion d'en faire de même.

Dans son journal de bord dévoilé ce vendredi, le finaliste de l'élection présidentielle de 2002 assure en effet qu'il souhaite être candidat lors des élections européennes du printemps prochain...

qui plus est sur une liste du Rassemblement national, le parti politique dirigé par sa fille. ' J'accepterai moi-même d'y figurer compte-tenu du vol dont je suis l'objet de la part du Parlement européen ', a-t-il indiqué.

Advertisement

Il accuse notamment le Parlement européen de l'avoir privé de 340 000 euros.

Gollnisch tête de liste pour Jean-Marie Le Pen

Voir Jean-Marie Le Pen sur une liste du Rassemblement national [VIDEO] serait assez cocasse. En effet, l'homme politique de 90 ans n'a eu de cesse de critiquer la nouvelle appellation du parti dirigé par sa fille, regrettant fortement l'abandon du nom Front National. Mais Jean-Marie Le Pen n'est pas prêt à bénéficier de l'étiquette RN à n'importe quelle condition. Il souhaite notamment que Bruno Gollnisch soit tête de liste.

Ce dernier est un proche du ' Menhir ', mais il ne serait pas le favori pour occuper la tête de liste. Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen, tiendrait la corde. Pour le moment, rien ne dit que la présidente du Rassemblement national souhaite accueillir son père sur la liste en vue des élections européennes. Dans sa volonté de rassembler large, la présence de son père sur la liste pourrait être un obstacle.

Advertisement

Marine Le Pen doit trancher

Pour rappel, Jean-Marie Le Pen avait été nommé président d'honneur du Front National après l'élection de sa fille, en 2011. En 2015, il avait été exclu du FN. Il est un habitué du Parlement européen. En effet, il avait été élu pour la première fois à cette fonction en 1984, jusqu'en 2003. Puis il a de nouveau été élu en 2004, puis réélu en 2009 et 2014.

Au sein du Parlement européen, il siège du côté des non-inscrits. Par le passé, il a régulièrement siégé avec sa fille. Cette requête est une épine dans le pied de Marine Le Pen, qui va devoir trancher ce cas dans les semaines à venir. L'âge de Jean-Marie Le Pen pourrait être un obstacle, puisque, s'il est élu, il aura 95 ans à la fin de ce nouveau mandat.