C'est aujourd'hui 06 Août que le Rassemblement National (RN) de Marine Le Pen [VIDEO] sera fixé sur son sort dans l'affaire des "faux" assistants parlementaires de ses députés européens. Si la sanction précédemment établie est confirmée par la Cour d'appel, le parti pourrait se diriger tout droit vers le dépôt de bilan. En effet, la Justice a d'abord condamné le mouvement d'extrême-droite à voir sa dotation annuelle versée par l'Etat - au nom du pluralisme démocratique - fondre de 2 millions d'Euros sur un total de 4,6 millions.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

Mais le RN souffre également de la baisse du nombre de ses adhérents. Ils ne seraient ainsi plus que 31.000 à jour de cotisation, loin des 83.000 que le FN annonçait à la veille de l'élection présidentielle perdue de 2017, et loin également des 63.000 que comptabilisait Le Figaro il y a un an et demi.

Suite à l'annonce en Juin dernier de la décision de Justice faisant disparaître les 2 millions d'Euros du budget annuel du Rassemblement National, les instances du parti ont bien tenté de réagir en lançant un appel public aux dons. Mais seulement 500.000 Euros auraient été récoltés, à peine un quart de la somme totale. "Cela prolonge notre durée de vie en jours, malheureusement pas en mois", indique Jean-Lin Lacapelle, membre des instances dirigeantes du RN [VIDEO], qui explique la baisse du nombre de militants actifs par une année 2018 sans échéance électorale, et des problèmes techniques survenus sur le site du parti dans la section 'renouvellement des adhésions'.