Mantes-la-Ville est la seule commune de la région Île-de-France dirigée par un maire étiqueté Rassemblement national (ex Front National). Et c'est dans sa ville que la présidente de son parti, Marine Le Pen, a décidé de créer hier dimanche une Fête du drapeau. Cette manifestation n'était pas sans rappeler les fêtes BBR (Bleu Blanc Rouge) que son père Jean-Marie Le Pen organisait jusqu'au milieu des années 2000.

Dans son discours adressé à la presse et à ses militants, Marine Le Pen a longuement insisté sur le sentiment de "persécution" qu'elle éprouvait à l'égard de son parti, récemment inquiété par des soucis judiciaires, avec l'affaire des faux assistants au Parlement européen [VIDEO], ou financiers, avec la clôture de certains de ses comptes par la Société Générale.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Inclassables

"Parce que nous sommes des dissidents, rien ne nous sera épargné", a-t-elle ajouté devant quelques centaines de soutiens.

Par ailleurs, Marine Le Pen a refusé, jeudi dernier, de se soumettre à un examen psychiatrique dans le cadre de sa mise en examen pour diffusion sur les réseaux sociaux d'images extrêmement violentes tournées par le groupe Etat islamique.

La présidente du Rassemblement national a ainsi déploré un problème de "liberté d'expression" dans notre pays, en particulier depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron [VIDEO].