Publicité
Publicité

Le ton monte entre Emmanuel Macron et François Hollande. Jeudi, l'ancien président de la République s'est affiché aux côtés de gilets jaunes, en Ardèche, n'hésitant pas une nouvelle fois à critiquer l'action de son successeur. En déplacement en Argentine à l'occasion du G20, Emmanuel Macron [VIDEO] a tenu à lui répondre, sans le citer directement. ' Le cynisme fait partie de la vie politique ', a lancé le chef de l’État.

Emmanuel Macron a également dénoncé le comportement ' des voix qui, parfois, n'avaient pas même réussi à bouger les choses '. Une référence non dissimulée à l'ancien président socialiste.

Jeudi, François Hollande avait de son côté affirmé qu'il avait réussi à augmenter le SMIC, contrairement à l'actuel président de la République. L'ambiance est donc plus que jamais tendue entre les deux hommes.

Advertisement

Entre Macron et Hollande, le courant ne passe plus

Ce n'est pas la première fois que François Hollande et Emmanuel Macron [VIDEO] s’échangent ce type d'amabilité. Depuis son élection en mai 2017, l'actuel président de la République fait l'objet d'attaques régulières de la part de l'ancien responsable socialiste. François Hollande avait ainsi notamment expliqué que le chef de l'Etat se devait d'être plus à l'écoute des préoccupations des Français.

Celui qui a occupé l'Elysée de 2007 à 2012, et qui a mis le pied à l'étrier d'Emmanuel Macron, n'est donc pas en phase avec la politique actuellement menée par l'exécutif. Cela importe peu au président de la République, qui prend soin de régulièrement ignorer les propos de François Hollande. Pourtant, cette fois, c'est un Emmanuel Macron très agacé qui s'est senti obligé de mettre les choses au point.

Advertisement

Macron en Argentine, loin des gilets jaunes

Le 11 novembre dernier, François Hollande n'avait d'ailleurs pas répondu à l'invitation d'Emmanuel Macron de commémorer le centenaire de l’Armistice de la guerre de 1914-1918 sous l'Arc de Triomphe. L'ancien chef de l’État avait préféré resté à Tulle. Plus que politique, le contentieux semble personnel entre les deux hommes. Cette nouvelle passe d'armes le prouve.

Du côté de Buenos Aires à l'occasion du G20, Emmanuel Macron va donc vivre de loin la nouvelle journée de mobilisation des gilets jaunes prévue ce samedi. Des gilets jaunes qui pourraient à nouveau investir les Champs-Élysées. Depuis plusieurs jours, la question de la fermeture de l'avenue se pose et fait polémique, suite aux violences de samedi dernier.