Emmanuel Macron s'est reposé du côté d'Honfleur, et il en avait bien besoin. Le président de la République va en effet vivre une semaine très chargée, dans le cadre des commémorations de la Première guerre mondiale. Le chef de l'Etat effectue une tournée d'une semaine dans des lieux chargés d'histoire afin de raviver le souvenir de la Grande guerre, alors que le centenaire de l’Armistice approche à grands pas.

Publicité
Publicité

Cette tournée d'Emmanuel Macron a débuté dimanche du côté de Strasbourg. Un lieu symbolique qui a permis de célébrer l'amitié franco-allemande désormais en vigueur. Le chef de l’État était donc présent aux côtés de Frank-Walter Steinmeier, le président allemand, à l'occasion d'un concert au cœur de la cathédrale de Strasbourg.

Emmanuel Macron ne célèbre pas la victoire militaire française

Ce lundi, c'est en Moselle qu'Emmanuel Macron poursuit cette tournée.

Emmanuel Macron : une semaine sur les traces de la Grande guerre
Emmanuel Macron : une semaine sur les traces de la Grande guerre

Le président de la République se rend à Morhange, dans une cité qui a vécu une terrible bataille, dès le début du conflit en 1914. Macron se rend ensuite à Pont-à-Mousson, une ville de Meurthe-et-Moselle dont l'histoire a été marquée par la guerre 1914-1918 et par les nombreux affrontements entre Français et Allemands.

L'Est de la France sera de nouveau à l'honneur mardi avec la présence d'Emmanuel Macron à Verdun. Cette ville est bien évidemment le cadre de l'une des batailles les plus célèbres de la Première Guerre mondiale. Une bataille meurtrière des deux côtés, ce dont aimerait que l'on se souvienne le président de la République.

Publicité

Lors de ces commémorations, ce dernier ne souhaite pas célébrer la victoire militaire française, mais bien le souvenir des hommes tombés au combat.

Angela Merkel aux côtés d'Emmanuel Macron

Toujours mardi, Emmanuel Macron enchaînera sa tournée à Reims, puis Charleville-Mézières, Rozoy sur Serre et La Flamengrie (mercredi), Maubeuge et Notre-Dame-de-Lorette (jeudi), Albert et Péronne (vendredi). Le samedi, le président de la République accueillera Angela Merkel dans la forêt de Compiègne, là où a été signé l’Armistice un siècle plus tôt.

Enfin, dimanche, Emmanuel Macron sera de nouveau présent aux côtés de la chancelière allemande.

Cette fois, ce sera à Paris, sous l'Arc de Triomphe. Donald Trump et Vladimir Poutine, chefs d’États de pays qui ont participé à la Grande guerre, seront eux aussi de la partie afin de commémorer le centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

Lire la suite