Cela devrait véritablement s'inscrire comme un immense succès de la République. Voulue par le président de région Provence-Alpes-Côte d’Azur afin de soutenir les membres des forces de l'ordre blessés lors des manifestations des "gilets jaunes" et mise en ligne sur Leetchi mardi, la cagnotte a dépassé ce jeudi la barre du million d'euros de dons.

Publicité
Publicité

Il faut dire qu'en à peine 48 heures l'objectif visé par l'initiative fait un carton ! Réunissant désormais plus de 36 000 participations, la collecte est pour ainsi dire le symbole d'une vive réaction à la levée de fonds mise en place pour soutenir l'ex-boxeur Christophe Dettinger qui s'était bien mal illustré en frappant des gendarmes lors de l'acte 8 de la mobilisation des "gilets jaunes".

La police nationale invite à la prudence

Et déjà, si certains responsables notifiaient leur remerciement à l'endroit de la générosité des internautes, la police nationale en appelait à un "soutien quotidien" et à un "esprit civique" plus prononcés de la part des Français !

Gilets jaunes : la cagnotte pour les policiers blessés dépasse le million d'euros
Gilets jaunes : la cagnotte pour les policiers blessés dépasse le million d'euros

Une attitude que les policiers assurent beaucoup plus constructive que de donner de l'argent à une cagnotte dont ils n'ont "aucune garantie de la destination finale".

Pour sûr, au gouvernement, on espère que le message pourra être entendu favorablement alors que se prépare déjà sous haute tension l'acte 9 de la mobilisation des "gilets jaunes" !

Publicité

Le mouvement qui secoue la France depuis deux mois a déjà causé bon nombre de dommages, tant du côté des forces de l'ordre que du côté de manifestants qui n'entendent absolument rien lâcher.

La collecte reversée à l'Amicale de la police

Du côté du président de la région PACA et afin de lever toute ambiguïté sur la destination de la cagnotte, on faisait savoir ce jeudi que Renaud Muselier prévoyait de reverser l'intégralité de la somme collectée auprès de l'Amicale de la police nationale.

L'association qui œuvre pour les gendarmes, policiers et sapeurs-pompiers se chargera de la répartition chez les forces de l'ordre blessées.

Pour quelques détails, on peut lire sur le site de l'association policière qu'elle compte au nombre de ses principaux objectifs la possibilité d'apporter une contribution à "tout acte de solidarité en faveur d’organisation ou de tel ou tel de ses adhérents" dans la mesure celle-ci ou celui-ci présente un "cas social important".

Publicité

Une habilité qui devrait bientôt être assez largement éprouvée.

Lire la suite